Patrimoine

Patrimoine
La fondation internationale du basket organise un concours photo
La Fondation Internationale de Basketball (IBF), sise à Mies, au siège de la FIBA, organise la deuxième édition de son concours photographique.
Le basket français est en deuil
C’est avec une grande émotion et une immense tristesse que nous avons appris ce soir le décès de Frédéric Forte. Président emblématique du Limoges CSP ces dernières années, il...
27 décembre 1893
Il y a 124 ans, le 27 décembre 1893, la première rencontre de basket-ball en Europe fut jouée. La partie s’est déroulée à Paris au 14, rue de Trévise, dans le gymnase de l’Uni...
Le Comité de Seine-et-Marne de basket-ball inaugure son Wall of Fame
Le Comité 77 a mis à l'honneur, le vendredi 22 décembre, 7 joueuses et joueurs qui ont marqué l'histoire du basket Seine-et-Marnais.
Souviens toi l'été 84
Eté 1984. Le basketteur le plus prolifique de l’histoire de l’Equipe de France débarque au pays de l'Oncle Sam pour tenter d’obtenir un contrat NBA. Une première pour un joueur européen, et pour...
Riffiod et Rigaudeau entrent au Panthéon du sport français
Les deux Académiciens du Basket (promotions respectives 2006 et 2010), Elisabeth...
L'ancien dirigeant de la FFBB, Michel Pouteau est décédé
France - Belgique à Rolland-Garros c'était une autre époque
Toute, toute première fois

Pages

La fondation internationale du basket organise un concours photo

Corps: 

Sur les thématiques « le basket est partout » et « Le basket comme langage universel », les participants peuvent proposer leurs images. Les photographies sélectionnées seront exposées à la maison du basket, à Mies et 10 d’entre elles seront primées.

http://www.fiba.basketball/fr/news/launch-second-annual-fiba-photo-contest

Catégorie: 
Surtitre: 
Patrimoine
Date d’écriture: 
Vendredi, 30. Mars 2018
Vignette: 
Chapeau: 
La Fondation Internationale de Basketball (IBF), sise à Mies, au siège de la FIBA, organise la deuxième édition de son concours photographique.

Le basket français est en deuil

Corps: 

En 2004, il relève le challenge de reprendre son club de cœur, relégué en Nationale 1; le président qu'il devient conduit le CSP vers le plus haut niveau avec deux titres de champion de France en 2014 et 2015.

Jean-Pierre Siutat (président de la FFBB) « Je suis abasourdi par la nouvelle du décès de Fred Forte. Il était courageux, entier, amoureux de son sport et fidèle à ses convictions. Mes premières pensées vont à sa famille, ses filles, ses amis et son club du Limoges CSP. Je leur transmets, au nom de la fédération française et de l’ensemble du basket français, mes plus sincères condoléances. »

Surtitre: 
Décès de Frédéric Forte
Auteur: 
F. Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 31. Décembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
C’est avec une grande émotion et une immense tristesse que nous avons appris ce soir le décès de Frédéric Forte. Président emblématique du Limoges CSP ces dernières années, il fut d’abord un meneur de jeu hors pair, international à 73 reprises et champion d’Europe avec le Limoges CSP en 1993.
crédit: 
Bellenger / is / FFBB

27 décembre 1893

Corps: 

Cette rencontre historique a eu lieu à l’issue d’une séance de gymnastique animée par Melvin Rideout, instructeur américain formé à Springfield, Etats-Unis, berceau du basket-ball. Une année plus tard le BBC Trévise devient le premier club de basket-ball en France. 

La salle de la rue de Trévise existe toujours.  Le gymnase de Springfield ayant malheureusement disparu, il s’agit de la plus ancienne salle de basket répertoriée au monde. Elle est un joyau du patrimoine mondial du basket-ball et du sport en général. Inscrit à l’Inventaire des monuments historiques depuis 1994, le bâtiment est protégé. Le parquet,  directement importé des Etats-Unis, est d’origine. L’institution qui gère les lieux depuis la construction en 1893 (l’UCJG) envisage actuellement sa restauration. 

On parle de plus en plus, et c’est heureux, de ce lieu méconnu, comme en témoignent les articles qui commencent à se multiplier sur le réseau. Voici l'un d'entre-eux, issu du New-York Times, signe de la curiosité et de l'étonnement suscités par ce lieu de l'autre côté de l'Atlantique. 

 

 

Catégorie: 
Surtitre: 
La première rencontre de basket-ball en France et en Europe
Date d’écriture: 
Mardi, 26. Décembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Il y a 124 ans, le 27 décembre 1893, la première rencontre de basket-ball en Europe fut jouée. La partie s’est déroulée à Paris au 14, rue de Trévise, dans le gymnase de l’Union Chrétienne des Jeunes Gens (UCJG).

Le Comité de Seine-et-Marne de basket-ball inaugure son Wall of Fame

Corps: 

Le Wall of Fame a été officiellement dévoilé le vendredi 22 décembre au siège du Comité 77. Cette première promotion est composée de Krissy Bade, Sambou Traoré, Bertrand Van Butsele, Benjamin M’Boli, Franck Butter, Amadou Diop et Awa Diallo. Sur un modèle décliné sur celui de l'Académie du Basket, le Comité propose une mise en valeur élégante des grands noms du basket Seine-et Marnais, grâce à ce "mur de la gloire" et aux portraits qui le composent. A retrouver en suivant ce lien.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Académie du Basket
Date d’écriture: 
Mardi, 26. Décembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Le Comité 77 a mis à l'honneur, le vendredi 22 décembre, 7 joueuses et joueurs qui ont marqué l'histoire du basket Seine-et-Marnais.

Souviens toi l'été 84

Corps: 

Le blanc qui sautait au-dessus des buildings est le documentaire qui retrace, en 52 minutes, ce parcours légendaire. Celui d’un homme parti à la conquête du championnat qui a vu naître, la même année, l’immense Michael Jordan. Jamais auparavant un joueur européen, non formé aux Etats-Unis, n’avait pénétré sur un –mythique- parquet NBA.

Produit par Gasface et réalisé par Nicolas Venancio, ce documentaire, entièrement basé sur le véritable parcours de notre frenchy aux 254 sélections et 3821 points (dont 51 sur un match) en Equipe de France, vous permettra de vous plonger dans une histoire culturelle et sportive révolutionnaire. A tous les fans de basket, les frissons sont garantis !

Le documentaire complet est disponible en VOD sur le site  www.gasface.net.

En attendant, voici la bande annonce 

Catégorie: 
Surtitre: 
Documentaire
Auteur: 
Paul Sauzey
Date d’écriture: 
Jeudi, 14. Décembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Eté 1984. Le basketteur le plus prolifique de l’histoire de l’Equipe de France débarque au pays de l'Oncle Sam pour tenter d’obtenir un contrat NBA. Une première pour un joueur européen, et pour celui qui sera à jamais un pionnier dans notre sport. Son surnom ? Dub. Son nom ? Hervé Dubuisson.
Social_posts: 
<iframe src="https://player.vimeo.com/video/237296950" width="640" height="360" frameborder="0" webkitallowfullscreen mozallowfullscreen allowfullscreen></iframe> <p><a href="https://vimeo.com/237296950">Le blanc qui sautait au-dessus des buildings</a> from <a href="https://vimeo.com/gasfaceproductions">Gasface</a> on <a href="https://vimeo.com">Vimeo</a>.</p>

Le blanc qui sautait au-dessus des buildings from Gasface on Vimeo.

Riffiod et Rigaudeau entrent au Panthéon du sport français

Corps: 

Aux côtés de Manuel Amoros (Football), Jacques Ferran (Personnalité), Marc Madiot (Cyclisme), Camille Muffat (Natation), Jean-Michel Oprendek (Personnalité), Jean-Michel Poulet (Parachutisme) et de l'Equipe de France de ski (Portillo 1966), Elisabeth Riffiod et Antoine Rigaudeau constituent la promotion 2017 des Gloires du Sport. 

Elisabeth Riffiod, une grande « demoiselle de Clermont », 247 sélections en équipe de France dont elle fut capitaine (tradition perpétuée par son fils Boris Diaw) et Antoine Rigaudeau, médaillé européen et olympique - « le Roi », comme il fut surnommé à Trévise où il atteint les sommets en club après avoir brillé dans l’Hexagone à Cholet et à Pau-Orthez rejoignent les 13 basketteurs a avoir intégré ce cercle fermé des légendes du sport français.

   

Les basketteurs entrés aux Gloires du Sport : Robert Busnel (1994), André Buffière (1995), Anne-Marie Colchen (2002), Jackie Chazalon (2003), Alain Gilles (2007), Roger Antoine (2008), Richard Dacoury (2011), Maxime Dorigo (2011), Hervé Dubuisson (2012), Jean-Paul Beugnot (2013), Yannick Souvré (2013), Irène Guidotti (2014), Jacques Cachemire (2016), Elisabeth Riffiod et Antoine Rigaudeau.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Gloires du Sport
Auteur: 
Daniel Champsaur
Date d’écriture: 
Mardi, 5. Décembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les deux Académiciens du Basket (promotions respectives 2006 et 2010), Elisabeth Riffiod et Antoine Rigaudeau, ont été élus parmi les Gloires du Sport Français, promotion 2017.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Cérémonie 2017 des Gloires du Sport qui honore Élisabeth Riffiod (247 selections) maman de.. <a href="https://twitter.com/theborisdiaw?ref_src=twsrc%5Etfw">@theborisdiaw</a> (245 selections) <a href="https://twitter.com/ffbasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@ffbasketball</a> <a href="https://t.co/ExCe4DQdo3">pic.twitter.com/ExCe4DQdo3</a></p>&mdash; Jean-Pierre SIUTAT (@jpsiutat) <a href="https://twitter.com/jpsiutat/status/938105921225535488?ref_src=twsrc%5Etfw">5 décembre 2017</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Autre gloire des sports 2017 : Antoine RIGAUDEAU honoré par <a href="https://twitter.com/JMonclar?ref_src=twsrc%5Etfw">@JMonclar</a> <a href="https://twitter.com/ffbasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@ffbasketball</a> <a href="https://t.co/NBblPAmYql">pic.twitter.com/NBblPAmYql</a></p>&mdash; Jean-Pierre SIUTAT (@jpsiutat) <a href="https://twitter.com/jpsiutat/status/938124261675491329?ref_src=twsrc%5Etfw">5 décembre 2017</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

L'ancien dirigeant de la FFBB, Michel Pouteau est décédé

Corps: 

Michel Pouteau a été membre du Comité Directeur de la FFBB jusqu'en 1992, période durant laquelle il a exercé différentes fonctions dont celle de Président de la Commission Sportive et celle de Président du Centre Fédéral qui s'appelait à l'époque, Clubs France Basket Espoirs. Michel Pouteau en était d'ailleurs toujours Président d'Honneur.

Ses missions auprès de la FFBB l'ont conduit à être chef de mission pour les équipes nationales masculines et féminines jeunes et seniors. Il a également été commissaire sur les rencontres des championnats nationaux et il
représentait la Fédération au sein de la LNB.

Enseignant puis chef d'établissement en collège il a terminé sa carrière au collège de Villiers sur Marne.

Tout au long de sa carrière, cet homme de devoir a reçu de nombreuses récompenses pour son engagement dont celle d'Officier dans l 'ordre des Palmes Académiques, la Médaille d'or de la FFBB et la Médaille d'or de la Jeunesse et des Sports

La cérémonie de crémation aura lieu mercredi au Cimétière du Père Lachaise à Paris.

Catégorie: 
Surtitre: 
Décès
Date d’écriture: 
Lundi, 27. Novembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Ancien membre du Comité Directeur de la FFBB, ancien président de la Commission Sportive Fédérale et du Centre Fédéral, Michel Pouteau est décédé vendredi à l'âge de 95 ans. La Fédération Française de BasketBall salue la mémoire de ce grand dirigeant du basket français et adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

France - Belgique à Rolland-Garros c'était une autre époque

Corps: 

A consulter, le compte-rendu du match dans la revue de la FFBB , où l’on apprend notamment que la rencontre a été filmée, et dans le journal L’Auto, où l’on parle de dentelles et de pistolétade…

Catégorie: 
Auteur: 
Daniel Champsaur
Date d’écriture: 
Vendredi, 24. Novembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
« La France a facilement dominé la Belgique au Stade Roland-Garros » c'est par ces quelques mots que le journal l'Auto revenait sur ce match dans ses colonnes en 1934. Il s’agit de la sixième rencontre entre les deux formations, les Belges étant l’un des plus anciens adversaires des Bleus (le premier match avait eu lieu à Bruxelles en 1928). Ce jour-là, l’équipe de France – de basket-ball – s’impose sur le score de 50 à 17. Comme l’indique le titre de l’article de L’Auto, la rencontre a lieu au stade Roland-Garros.

Toute, toute première fois

Corps: 

La séquence : 

 

1er point : les 13 règles.

James Naismith a effectivement rédigé 13 règles (dont le tapuscrit original a été acquis pour plus de 4 millions de dollars en 2010 (http://www.ladepeche.fr/article/2010/12/10/967433-document-originel-regl... )) , découlant de 5 principes fondateurs qui définissent le sport qu’il inventait. La première règle, cependant ne peut en aucun cas être « No dribbling » comme on le voit sur la vidéo, pour la raison simple qu’en 1891, le dribble n’existait pas…et pouvait donc difficilement être interdit…Ce mode de déplacement autorisé avec le ballon est apparu un peu plus tard. Le procédé permet cependant de faire comprendre au spectateur pourquoi le match visionné se déroule sans aucun dribble.

2ème point : le nombre de joueurs.

La partie se joue à 5 contre 5…Or la toute première rencontre de basket-ball, organisée par James Naismith avec ses étudiants, s’est jouée à 9 contre 9. Les 18 étudiants présents ce jour là pour suivre l’enseignement de leur professeur furent divisés en deux équipes. Ce n’est qu’au bout de quelques années de pratiques et de développement fulgurant du basket-ball aux Etats-Unis que le nombre de joueurs par formation sur le terrain fut fixé à 5.

3ème point : la hauteur du panier.

Le panier semble bien bas sur la vidéo. Or, ce qui définit la hauteur actuelle de l’arceau (3m05 soit 10 pieds de haut), c’est celle de la coursive du gymnase de Springfield, ou furent placé les deux premiers paniers, à 10 pieds de haut.

4ème point : le panneau. Quel panneau ?

Il n’y avait pas de panneau en 1891. Cet élément incontournable du jeu actuel est apparu, semble-t-il, lorsque les spectateurs ont commencé à se masser sur la coursive et à passer les pieds entre les barreaux pour gêner l’entrée du ballon dans le panier. Problème résolu à l’aide de quelques planches..et naissance du panneau.

5ème point : les paniers.

Les paniers de cette vidéo ressemblent effectivement au peach basket originel, cette corbeille de fruit qui a fait office de but lors de la première rencontre organisée par James Naismith.

6ème point : le jeu.

Circulation de balle, alley-oop…C’est joli, c’est fluide, c’est ludique…mais fort éloigné de ce qu’il se passait sur le terrain en 1891. James Naismith lui-même a raconté que la première rencontre, achevée sur le score de 1-0 fut proche du pugilat…Il fallut faire évoluer les règles pour que cela devienne jouable…Le règlement du basket-ball n’a jamais cessé d’évoluer depuis ce jour.

Malgré les (grandes) libertés prises par les organisateurs et les protagonistes de ce match, l’occasion est belle d’évoquer les origines du jeu. L’étape suivante serait d’expliquer comment et pourquoi James Naismith a établi les 5 principes fondateurs ( principes à retrouver en version originale, présentés par leur inventeur lui-même : https://lc.cx/NrWU )...

Catégorie: 
Surtitre: 
L'instant patrimoine
Date d’écriture: 
Mardi, 31. Octobre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
L’équipementier Foot Locker a organisé une rencontre de basket-ball en respectant les règles d’origine édictées par James Naismith en 1891, le joueur NBA DeMar DeroZan faisant office d’arbitre. L’initiative est une opération de communication et n’a manifestement pas pour but de proposer une fidèle reconstitution des premières rencontres de basket-ball. Elle témoigne cependant d’un certain rapport du sport américain avec son passé et donne l’occasion de décortiquer la séquence intitulée Original basketball.

Décès de Jacques Marchand, grande figure du journalisme de sport

Corps: 

Né en 1921, il débute sa carrière en 1942 à L'Echo des Sports, où il rend compte notamment des résultats de basket-ball. Il entre à L'Equipe en 1955. Sa plume et ses compétences bénéficieront à plusieurs titres, dont L'Equipe Basket MagazineAu delà de sa grande carrière, marquée par le cyclisme, discipline qu'il a le plus commentée, il a œuvré pour la reconnaissance des journalistes de sport. Il fait notamment partie des fondateurs de l'Union syndicale des journalistes de sport de France, en 1958. A l'invitation de M. Gérard Bosc, il est entré au Comité d'Honneur de l'Académie du Basket. Il a été élu Académicien en 2005. Il est élu Gloire du sport en 2011. 

Sur la photographie, on le revoit remettre un trophée aux dirigeants du SCM Le Mans, Bernard Gasnal et Christian Baltzer, en 1978. 

Jacques Marchand, Académicien du Basket 2005 : http://www.ffbb.com/http%3A//www.ffbb.com/ffbb/patrimoine/academie-du-ba...

En 1975, intervention de M. Jacques Marchand dans la revue FFBB en tant que figure respectée de la presse de sport : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65592238/f23.image.r=jacques%20mar...

 

 

 

 

 

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Académie du Basket
Date d’écriture: 
Jeudi, 26. Octobre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Jacques Marchand est décédé le mardi 24 octobre à 96 ans.

Pages

S'abonner à RSS - Patrimoine
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'