Vous êtes ici

LA SEMAINE DU TEAM FRANCE BASKET

Bouteille arrose bien

Clément Daniou - 16/11/2020
Bellenger/IS/FFBB
Des États-Unis au Japon en passant par la Turquie, les 47 joueurs du Team France Basket représentent le basket français à travers le Monde. En cette année olympique, tous n’ont qu’un objectif en tête : être productif. Tour d’horizon des différentes performances de la semaine.

COMPÉTITIONS EUROPÉENNES

EuroLeague

Que ce fut compliqué pour LDLC ASVEL cette semaine. Pourtant lancés dans la compétition après une grosse victoire face à Vitoria, les joueurs de TJ Parker ont buté par deux fois face à des adversaires pourtant à leur portée, l’Étoile Rouge de Belgrade et le Zénith Saint-Pétersbourg. Parfois esseulé, Moustapha Fall a tenu son rang, compilant 17 et 13 d’évaluation, suppléé par Guerschon Yabusele (11 pts, 4 rebonds) face aux Serbes et Charles Kahudi (14 pts, 5 rebonds) face aux Russes.

Pour l’ancien Lyonnais Livio Jean-Charles, la saison collective est tout autre. 3e du classement après 8 journées, le célèbre bastion grec performe à l’image de son poste 4. Toujours aussi décisif en défense, il a réalisé un de ses meilleurs matchs depuis le début de saison (13 pts, 5 rebonds) dans la belle victoire face à l’ALBA Berlin.

Défait dans les grandes largeurs par le Maccabi Tel-Aviv, Joffrey Lauvergne a malgré tout apporté son éco (11 pts, 4 rebonds), tout comme Louis Labeyrie face à au Bayern Munich (8 pts).

EuroCup

Seulement trois de nos Bleus étaient en piste cette semaine. Toujours aussi efficace, Axel Bouteille a réalisé une jolie performance dans la victoire de l’Unicaja Malaga avec 16 points en 21 petites minutes. Soirée plus compliquée pour Andrew Albicy face à Nanterre (1 point, 6 passes) et Isaia Cordinier (7 pts, 4 passes, 4 interceptions).

Basketball Champions League

Aucune victoire. C’est la drôle de soirée qu’ont vécue les joueurs du Team France Basket cette semaine. Pour Jerry Boutsiele (12 pts, 12 rebonds), auteur d’un gros double-double et Nicolas Lang (8 pts), une victoire face à l’Hapoel Jérusalem aurait permis de prendre les commandes du groupe G. Résultat similaire pour Yannis Morin (4 pts) et Jonathan Rousselle (9 pts).

FRANCE

Bataille en haut de tableau

Les Metropolitans 92 face à la JL Bourg. L’AS Monaco face à la JDA Dijon. Deux gros matchs que l’on pouvait suivre en direct à la télévision ce week-end. Deux matchs qui ont tenu toutes leurs promesses. De retour à son meilleur niveau après avoir été touché par la COVID-19, Lahaou Konaté a pesé face à Bourg-en-Bresse (7 pts, 9 d’évaluation), tout comme le duo Chassang (8 pts, 4 rebonds) Julien (9 pts, 5 passes mais 6 balles perdues) et Mathias Lessort (6 pts, 7 rebonds).

ESPAGNE

Mot d’ordre efficacité

Victorieux dans les grandes largueurs du Real Betis, le FC Barcelone de Thomas Heurtel (9 pts), truste toujours les premières places de la Liga ACB, et la magie du meneur français n’y est pas étranger. Belle opération pour Malaga et Axel Bouteille (10 pts) qui remonte petit à petit au classement après avoir atomisé le dernier du classement San Sebastian. Pour Andrew Albicy (15 pts, 7 passes) et Jonathan Rousselle (11 pts, 3 passes), nouvelle défaite qui ne fait pas du bien. Gran Canaria et Bilbao sont respectivement 17e et 18e du championnat espagnol.

TURQUIE

Moerman toujours invaincu

8 matchs, 8 victoires. Quel début de saison de l’Anadolu Efes en Turquie. Après avoir alterné le chaud et le froid, chose logique pour un joueur de retour de blessure, Adrien Moerman retrouve son meilleur niveau. Impliqué offensivement, particulièrement adroit, il a scoré 14 pts et capté 5 rebonds dans la victoire facile face à Belediyespor.

LITUANIE

Kaunas proche de la correction

Joffrey Lauvergne a dû pousser un cri de soulagement à la fin de rencontre. Face à son club partenaire Prienu où évolue le jeune Tom Digbeu, le leader du championnat a eu besoin d’une prolongation pour s’imposer. L’intérieur des Bleus a été une nouvelle fois excellent (18 pts, 7 rebonds).

JAPON

Marathon pour Tillie

3 matchs en 4 jours pour Kim Tillie, digne d’un calendrier NBA bien chargé. Deux victoires au compteur pour le poste 4 fuyant, jamais utilisé plus de 19 minutes. Pour autant, il reste plutôt efficace (5, 9 et 6 pts), tout en étant utile aux rebonds et à la passe.