Equipe de France | FFBB

Equipe de France

FFBB Esports
La France prête à entrer dans l'arène
A la veille de la première participation de la France dans une compétition internationale officielle organisée par la FIBA sur le jeu NBA 2K, Calymero, Poulpy et Xortek font le bilan de la préparation...
Un groupe relevé pour la France
La FIBA a dévoilé les groupes pour la prochaine édition du FIBA Esports Open qui aura lieu du 7 au 9 mai prochain. Pour sa première participation, la France a hérité d'un...
Une Equipe de France 2K pour le FIBA Esports Open III
La Fédération Française de BasketBall (FFBB) annonce la création d’une Équipe de France en vue de la prochaine édition du FIBA Esports Open, la compétition internationale orga...
"Je suis très loin d'être arrivé à mon objectif"
A bientôt 24 ans, Franck Seguela témoigne d'une expérience certaine dans le 3x3 grâce à ses nombreuses sélections en compétitions U23 et notamment à son titre de Champion du Monde U23 en 2019. Convoqué en novembre, puis en février pour préparer le Tourquoi Qualificatif Olympique 3x3,...
Les 8 joueurs appelés pour la préparation au TQO 3x3
Ce vendredi 15 janvier, Richard Billant et Karim Souchu, sélectionneurs des Équipes de France 3x3, ont dévoilé la liste des 8 joueurs qui participeront au stage Équipe de France 3x3 à l'Insep, du...
J'ai prévu de m'investir plus dans le 3x3
Léopold Cavalière avait fait une entrée fracassante sur la scène 3x3 cet été en...
La présélection pour le TQO 3x3
En attendant d'être capé
"Je sais que plus tard il y aura de supers joueuses, il y a beaucoup de beaux potentiels"

Pages

La France prête à entrer dans l'arène

Corps: 

Comment avez-vous préparé cette première compétition internationale pour l’Equipe de France ?

Xortek : Du mieux possible ! On a essayé de jongler avec l'emploi du temps de chacun. Entre les matchs de tournoi, le ramadan et la vie personnelle des  joueurs, il fallait trouver du temps et les sessions nocturnes ont souvent été la solution. Des matchs ont été organisés contre d'autres nations mais également contre des équipes esport afin d'avoir un maximum de retours de notre côté pour faire nos choix.

Poulpy : Les joueurs se connaissaient déjà et avaient pour certains déjà joué ensemble mais une vraie alchimie, qu'elle soit sportive ou humaine s’est créée. Plus l’échéance approche, plus nous discutons avec eux. Ces échanges sont hyper constructifs et nous aident vraiment pour anticiper les bons choix le jour J.

Calymero : Nous travaillons sur plusieurs compositions d'équipe afin de trouver la meilleure homogénéité possible contre chaque nation que nous allons affronter. Nous avons un groupe de 7 joueurs où l'entente est parfaite, avec un très bon feeling. J'ai totalement confiance en eux pour réaliser une belle compétition.

Quelle est la principale difficulté quand on doit créer une équipe en aussi peu de temps ?

Calymero : On doit vite analyser les performances, mais également le comportement et la communication sur le terrain des joueurs, et aussitôt anticiper sur les différentes comptabilités possibles pour une future équipe de 7 joueurs. Autant vous dire que cela n'a pas été facile du tout pour nous de désigner 7 joueurs, tant le vivier français est important. Nous possédons énormément de talents sur la scène française.

Xortek : Il faut créer une véritable alchimie et des automatismes au sein de l'équipe. C'est clairement ce qui prend le plus de temps et c'est également ce qui peut faire une énorme différence sur le terrain par la suite. 

Poulpy : nous avons des joueurs qui se connaissent bien et ça a “matché” très rapidement entre eux. Nous évitons donc cette difficulté. Après je pense que la principale difficulté est de bien faire comprendre aux joueurs que tu peux dominer des matchs de prépa sans pour autant être dominant de la même manière en match de compétition.

Les joueurs sont habitués à disputer des compétitions sur 2K, mais est-ce que vous sentez une pression particulière chez eux à l’idée de porter le maillot Bleu en compétition officielle ?

Xortek : Je ne sais pas si on parler de pression. Mais il y a clairement quelque chose en plus. On doit représenter nos couleurs et nos valeurs.

Poulpy : Il faut qu’il y ait de la pression, c’est important. Il faut juste savoir la gérer de manière positive. Nous avons tellement espéré cette participation qu’il est inconcevable de se rater. Donc oui la pression est là, mais elle est positive et constructive !

Calymero : D'où l'importance de sélectionner des joueurs avec de l'expérience qui sauront gérer cette pression. Les joueurs ressentent surtout une grande fierté de porter le maillot des bleus. Nous voulons tous décrocher une médaille, et pourquoi pas l'or pour la première participation ?

Le groupe de la France est très relevé, quelles sont les clés pour réussir la phase de poule ?

Poulpy : C’est clairement le groupe de la mort avec la présence de l’Espagne et de l’Allemagne. Deux très grandes nations européennes sur NBA 2K. Contre ces pays, tout peut se passer sur un match. Je serais beaucoup plus serein sur du BO3.

Xortek : On connait nos adversaires et sur des matchs en Best Of 1 on n'aura pas le droit à la moindre erreur. Beaucoup de concentration et de sang-froid le jour de la compétition venu.

Calymero : A ce niveau de compétition, la clé sera la concentration du début à la fin de chaque match. Il faudra également faire preuve de sérieux, et respecter chaque adversaire en jouant à 100% de nos capacités. Enfin, il ne faudra surtout pas lâcher mentalement pendant un match si nous sommes en difficulté.

Avez-vous pu scouter les adversaires de la France ? Pouvez-vous nous dire quelques mots sur chaque équipe ?

Xortek : On a essayé de pas mal étudier nos adversaires pour ensuite nous adapter de la meilleure des manières. Plus particulièrement l'Espagne et l'Allemagne que nous rencontrerons dès la phase de poule.

Poulpy : La nation favorite ce n’est pas nous mais les Turques, les tenants du titre. Ils dominent largement la scène compétitive cette année avec le club de Fenerbahce et ce sera les mêmes joueurs sur le parquet ce week-end. L’avantage qu’ils ont est qu’ils jouent toute l’année ensemble. L’alchimie est là, le niveau aussi. A nous d’aller les détrôner.

Quel est l’objectif que vous vous êtes fixés avec les joueurs ?

Xortek : Dans premier temps, finir premier des phases de groupes pour nous faciliter la tâche pour la suite du tournoi. On va prendre les matchs un par un et faire tout ce qui est nécessaire pour mettre toutes les chances de notre côté de remporter cette compétition, car oui c'est effectivement notre objectif final !

Poulpy : Sportivement l’objectif est simple : c’est d’aller chercher la médaille d’or. Après, l'essentiel est bien évidemment de ramener un excellent résultat mais aussi que les joueurs, ainsi que toute la communauté, profitent de ce moment. J’ai vu cette scène esport grandir et aujourd’hui pouvoir voir des joueurs représenter notre pays, c’est quelque chose de formidable. Profitons et gagnons !

 

Le FIBA ESPORTS OPEN III sera diffusé en live sur la chaîne Twitch FFBBesports à partir de 18h00.

Le programme de la compétition : 

Vendredi 7 mai :
19h00 : Allemagne-France
19h40 : France-Espagne
20h20 : Luxembourg-France

Samedi 8 mai :
10h30 : Quart de finale 1
12h25 : Quart de finale 2
14h30 : Quart de finale 3
16:25 : Quart de finale 4

Dimanche 9 mai :
11h30 : Demi-finale 1
13h25 : Demi-finale 2

15h25 : Finale

Classement et résultats sur le site du FIBA Esports Open
 

 

Catégorie: 
Surtitre: 
FFBB Esports
Auteur: 
Guillaume Karli/FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 6. Mai 2021
Vignette: 
Chapeau: 
A la veille de la première participation de la France dans une compétition internationale officielle organisée par la FIBA sur le jeu NBA 2K, Calymero, Poulpy et Xortek font le bilan de la préparation de l'Equipe de France 2K et nous donnent quelques clés pour réussir la compétition.
crédit: 
@BlackyGotGame
Pour Newsletter: 

Un groupe relevé pour la France

Corps: 

Dans la conférence Europe, catégorie "next gen" (PS5), 13 nations se disputeront le titre, dont la France, qui effectuera sa première apparition sur la scène internationale NBA 2K. L'Equipe de France, fraichement constituée à l'issue du FFBB Esports 2K Combine (3 et 4 avril), ne bénéficiera pas de round d'observation : "on a clairement le groupe de la mort, annonce Xortek, l'un des trois sélectionneurs des Bleus, avec deux très grosses nations que sont l'Allemagne et l’Espagne. Cela va être un excellent moyen de nous tester en condition réelle dès le début de la compétition. Il va falloir être prêt et concentré."

Calymero fait le tour des forces en présence : "Nous allons affronter l'Allemagne, finaliste de la dernière édition, une équipe avec d'anciens joueurs de la 2KLeague et deux capitaines de grande expérience Marcel et JLB ! Un concurrent direct à prendre très au sérieux. Ensuite il y a l'Espagne qui fait partie des nations favorites pour remporter la compétition. Troisième participation pour eux, avec des résultats décevants jusqu'à maintenant. Ils se sont fait surprendre, et seront certainement très revanchards sur cette édition." L'Equipe de France est prévenue. "Leur capitaine, Rafa, leurs apportera beaucoup d'expérience avec un poste très important de lockdown sur le terrain, analyse Calymero. Un style de jeu avec beaucoup de rotations défensives." Le Luxembourg complètera la poule. Le Grand-Duché pourra s'appuyer sur son expérimenté capitaine, Slinex pour tenter de se qualifier. 

"L'objectif est clairement de terminer permier de ce groupe pour être dans la meilleure situation possible pour la suite de la compétition et éviter la Turquie, championne en titre", précise Xortek. En effet, si les trois premières places du groupe B sont qualificatives pour les quarts, la deuxième et la troisième place mettraient la Turquie sur le chemin des français, respectivement en demi ou directement en quart de finale.

Poulpy, le troisième sélectionneur, reste confiant "cette première Equipe de France mélange jeunesse, talent et expérience. Avec les sept joueurs que nous avons sélectionnés, nous avons de nombreuses solutions à proposer et donc différentes stratégies à mettre en place selon les adversaires que l’on rencontrera lors du tournoi FIBA".

Appartenant tous à des structures qui évoluent au plus haut niveau européen, joueurs et sélectionneurs connaissent la plupart de leurs futurs adversaires, et nourrissent des ambitions légitimes pour cette première apparition sur la scène continentale.

Suivez l'Equipe de France 2K sur les réseaux sociaux @ffbbesports

Catégorie: 
Surtitre: 
FFBB Esports
Auteur: 
Guillaume KARLI / FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 15. Avril 2021
Vignette: 
Chapeau: 
La FIBA a dévoilé les groupes pour la prochaine édition du FIBA Esports Open qui aura lieu du 7 au 9 mai prochain. Pour sa première participation, la France a hérité d'un groupe très relevé avec l'Espagne et l'Allemagne.
crédit: 
FIBA
Pour Newsletter: 

Une Equipe de France 2K pour le FIBA Esports Open III

Corps: 

La France, qui compte parmi les communautés de joueurs NBA 2K les plus importantes en Europe, alignera une équipe dans la catégorie « Next gen » (PS5) de la troisième édition du FIBA Esports Open Europe. La compétition se déroulera du 7 au 9 mai 2021 en direct sur « Twitch ». Afin de créer une équipe compétitive, trois acteurs bien connus de la scène 2K française ont été nommés en tant que sélectionneurs : Calymero_2K (LDLC OL), Poulpy (Atlantide Wave) et XorteK (GameWard). Ils ont ensuite sélectionné 20 joueurs pour participer au « FFBB Esports 2K Combine », qui a eu lieu les 3 et 4 avril derniers.

A l’issue de ces deux jours de tests, intégralement diffusés sur la chaîne Twitch de la FFBB, 7 joueurs ont été retenus pour constituer la première Équipe de France sur le jeu NBA 2K. En plus de répondre à une véritable attente de tous les fans de basket dans l’Hexagone, l’objectif est de monter une équipe performante dès sa première apparition sur la scène internationale.

L’intégralité des matchs de l’Équipe de France lors du FIBA Esports Open III sera diffusée en live sur la chaîne Twitch de la FFBB les 7, 8 et 9 mai prochain.

La sélection : 

Pseudo

Prénom

Nom

Poste

Naissance

Equipe

@twitter

Mastour

Ilias

BENTAMMAR

Meneur

03/07/1998

Dux Gaming

@Mastour

Breaker

Kylann

BOURDON

Meneur

03/02/2000

LDLC OL

@BreakerTheBeast

Braxo

Achraf

KHALIKINE

Ailier

17/10/1993

LDLC OL

@iBraxo___

Warnocks

Yacine

 JEMEL

Ailier

14/08/1999

Atlantide Wave

@WaarnocKs

Softy

Valentin

THIERRY

Ailier fort

18/08/1999

GameWard

@SoftyOnTheFlux

T3spo

Yannick

 ELTER

Ailier fort

28/08/1989

LDLC OL

@LDLC_OL_GT3spo

Mamba

Medhi

BEN SETHOUM

Pivot

04/09/2001

Atlantide Wave

@xMambaOut


Les sélectionneurs :

Pseudo

Prénom

Nom

Naissance

Equipe

@twitter

Poulpy

Geoffrey

MARCHAND

27/12/1979

Atlantide Wave

@PoulpyNBA2K

Xortek

Alexandre

VIOT

-

GameWard

@XorteK45

Calymero

Fabien

DEZ

01/03/1988

LDLC OL

@Calymero_2K

 

Le FIBA Esports Open III se déroulera du 7 au 9 mai sur Twitch : 
- 7 mai : Phase de poules
- 8 mai : Quarts de finales
9 mai : demi-finales et finale

Toutes les informations, calendrier des matchs et résultats sur le site de la compétition.

 

Pour suivre l’Équipe de France 2K :

Twitter : @ffbasketball - @FFBBesports | Instagram : @ffbb_officiel - @ffbbesports | Twitch : ffbbesports 

#FFBBesports  - #FIBAesportsOpen

Contact : esports@ffbb.com

Catégorie: 
Surtitre: 
FFBB Esports
Auteur: 
Guillaume KARLI / FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 15. Avril 2021
Vignette: 
Chapeau: 
La Fédération Française de BasketBall (FFBB) annonce la création d’une Équipe de France en vue de la prochaine édition du FIBA Esports Open, la compétition internationale organisée par la FIBA sur le jeu NBA 2K.
Pour Newsletter: 

"Je suis très loin d'être arrivé à mon objectif"

Corps: 

Cette saison Franck Seguela l'a débutée en Pro B, à Gries Oberhoffen, avant de rejoindre le Stade Rochelais Basket (NM1). Le natif du sud-ouest, qui n'a pas mis longtemps à s'acclimater à l'ambiance générale du club, est conquis par le projet et motivé à l'idée de retrouver la 3ème division française, comme il nous l'a expliqué lors du dernier rassemblement de l'Equipe de France 3x3 à l'INSEP début février : "J’ai été super bien accueilli à La Rochelle. Je suis vraiment très heureux de rejoindre ce club et la Nationale 1, de pouvoir relever de nouveaux défis. On va voir avec la situation actuelle comment se déroulera la fin de saison, mais on aimerait trouver une belle dynamique et faire de belles choses. Je suis très content d’avoir rejoint le projet pour cette année 2021."

Le nouveau joueur rochelais connait bien la région, puisque c'est à Cognac qu'il a découvert le 3x3 : "Mon premier tournoi 3x3 remonte à 2018 quand je jouais à Cognac. Il m’avait parlé du 3x3 et j’avais participé à un premier tournoi, qualificatif pour l’Urban PB. On a gagné l’Urban PB le mois d’après !". Suite à cet essai convaincant, Franck est embrigadé par Ballistik pour un tournoi 3x3 international, à Amsterdam : "J’ai accompagné Ballistik car il leur manquait un joueur. J’ai tout de suite accepté, j’avais adoré la discipline, ça collait bien avec mon style de jeu et c’était un tournoi à l’étranger. J’ai dit carrément ! On avait eu plutôt de bons résultats (ndlr. 5ème) et j’avais gagné pas mal de points au ranking FIBA 3x3."

Après ces deux belles expériences 3x3 qu'il combina avec une signature à Chartres, le même été, pour une première en Pro B, il décide de prendre des vacances bien méritées. Mais, repéré par le staff technique, Franck va écourter son repos pour découvrir l'Equipe de France 3x3 suite au forfait de Lucas Dussoulier : "Ils m’ont repéré sur des tournois, ils ont vu que je commençais à avoir pas mal de points et m’ont appelé pendant l'été. J’étais en vacances, j’ai pris un avion pour Prague et participé à une étape de la Nations League U23 en 2018. On la gagne !". Il remporte cette étape avec Charly Pontens notamment et fait donc ses débuts avec les Bleus 3x3. Une nouvelle étape dans sa carrière, qu'il attendait et à laquelle il a su répondre présent :"J’étais prêt, j’ai eu la chance d’être appelé et de pouvoir me faire une place". Un sacrifice qui le menera jusqu'à la Coupe du Monde quelques mois seulement après ses débuts. Persuadés que son style de jeu et sa mentalité collent bien avec la pratique de la discipline, les coaches de l'Equipe de France 3x3 U23 le rappellent pour la Coupe du Monde U23 2018. Le nouveau sélectionné le sera à nouveau, pour cette même compétition, en 2019 : "En octobre 2018, quelques mois après la Nations League U23, on fait la World Cup 3x3 U23 en Chine. On finit 4ème. En 2019, on la remporte à Budapest avec Timothé Vergiat, Thomas Pottier et Jules Rambaut. Maintenant, 2021, je suis dans le grand bain !"

En effet, après ce premier titre mondial en 2019 les compétitions vont se stopper suite à la pandémie mondiale et le numéro 10 français au ranking FIBA 3x3 va changer de catégorie et devenir Sénior. Un changement, qui intervient cette saison, pour lequel il se tenait prêt : "Je ne me suis jamais considéré comme un U23, j’étais un joueur de 3x3. Même si j’avais 21, 22 ans je me suis dit que je pouvais faire des Challenger, des World Tour, participer aux grandes compétitions internationales 3x3. Je me suis toujours senti prêt à jouer avec les Séniors". Une mentalité hors-pair, associé à beaucoup de travail lui permettent aujourd'hui de compter parmi les meilleurs joueurs français 3x3 : "J’ai bossé très dur sur mes points faibles avec mon préparateur physique après le premier confinement, puis à Gries. Je pense que je progresse et que mon travail devrait payer mais je suis très loin d’être arrivé à mon objectif. Je ne vis que pour la victoire, pour les médailles, pour représenter mon pays. C’est vraiment ce qui m’anime."

Convoqué pour un premier stage de préparation avec l'Equipe de France 3x3 en novembre 2020 à l'INSEP, Franck nous livrait son sentiment, le même à chaque fois lorsqu'il est appelé en sélection nationale : "C’est toujours une fierté de venir ici à l’INSEP, en Équipe de France 3x3, de porter le maillot, pouvoir m’entraîner avec les meilleurs joueurs français, donner le meilleur de moi-même.  Je vais tout donner pour pouvoir faire au mieux pour représenter la France. Je veux montrer que je suis capable et s’il le faut, je serai présent ça c’est sûr !" Un engagement personnel fort mais pas que, car pour lui le fait de porter le maillot France représente bien plus : "Participer à une compétition internationale c’est bien plus qu’une satisfaction personnelle, tu le fais aussi pour la fédération qui croit en toi, pour un pays, pour permettre à la France de remporter une médaille".

Un travail et une progression récompensés puisque le Champion du Monde 3x3 U23 2019 a fait parti de la liste des 8 joueurs sélectionnés pour le deuxième stage de préparation au TQO qui s'est déroulé entre l'INSEP et l'Allemagne le mois dernier. Et même si l'étau se resserre, la compéition entre les joueurs reste saine : "L’ambiance sur ce stage est fidèle à l’ambiance générale sur le 3x3. On s’entend très bien, ce ne sont que des bons gars. Chacun a envie de montrer qu’il est capable, mais ça reste sain. On se tire tous vers le haut. Il y a vraiment un bon niveau et c’est que du plaisir". Une compétition entre joueurs poussée à son paroxisme car l'échéance au bout est, si qualification il y a au TQO, les Jeux Olympiques de Tokyo : "Les Jeux Olympiques ont lieu cet été et tout le monde a des ambitions et a envie d’être prêt." Et malgré les départs de certains précurseurs de la pratique, qui auront beaucoup apporté à la France en termes d'engagement et de résultats sportifs, le niveau de jeu reste très élevé selon le joueur français : "On perd certains joueurs qui prennent leur retraite, mais il y a une relève. Le niveau reste élevé. Je pense vraiment que les Séniors masculins ont une carte à jouer sur les compétitions internationales."

De son côté Franck est concentré et se donnera les moyens d'y arriver et si ce n'est pas le TQO 2021, ce sera une autre échéance car comme il le dit, il se tiendra prêt pour toutes les compéititons internationales : "Mon objectif c’est de participer à toutes les campagnes Équipe de France imaginables, c’est jouer avec l’Équipe de France 3x3. Il n’y a que 4 places donc on verra bien, mais je ne veux avoir aucun regret. J’essaie d’être le meilleur possible, ensuite les sélectionneurs feront leurs choix."

Toutes les infos sur le Tournoi Qualificatif Olympique 2021

Catégorie: 
Surtitre: 
Equipe de France masculine 3x3
Auteur: 
Ulysse Chedhomme/FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 3. Mars 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A bientôt 24 ans, Franck Seguela témoigne d'une expérience certaine dans le 3x3 grâce à ses nombreuses sélections en compétitions U23 et notamment à son titre de Champion du Monde U23 en 2019. Convoqué en novembre, puis en février pour préparer le Tourquoi Qualificatif Olympique 3x3, il apparaît aujourd'hui comme l'un des 10 meilleurs joueurs masculins français 3x3.
crédit: 
FIBA
Pour Newsletter: 

Les 8 joueurs appelés pour la préparation au TQO 3x3

Corps: 

Ce prochain rassemblement, qui se déroulera en deux temps, regroupera 8 joueurs afin d'y préparer le TQO qui aura lieu en Autriche du 26 au 30 mai 2021. Légèrement différent du stage de préparation qui sera organisé deux semaines plus tôt pour l'Équipe de France féminine 3x3, le rassemblement sera découpé en deux : un stage de préparation à l'INSEP les deux premiers jours, puis un tournoi international en Allemagne le reste de la semaine. Ce tournoi, dans la ville de Heidelberg permettra de mettre en situation les 8 joueurs présélectionnés après une année sans compétition officielle et de tester ceux avec moins d’expérience dans un contexte de haut-niveau international.

 NOM  PRÉNOM  NÉE LE  CLUB
CAVALIERE Leopold 27/04/1996 SIG Strasbourg
CORRE Kevin 24/03/1988  
EITO Antoine 06/04/1988 Le Mans SCM
GENTIL Dominique 18/05/1988 STB Le Havre
HOUMOUNOU Meredis 28/11/1988 SLUC Nancy Basket
PONTENS Charly 13/07/1995 UJAP Quimper
SEGUELA Franck 30/05/1997 Stade Rochelais Basket
WILSON Raphaël 10/01/1989 BC Sorgues

 

Par la suite les sélectionneurs ont jusqu'à fin avril pour communiquer à la FIBA une liste de 6 joueurs pour le TQO selon deux conditions : 4 joueurs qui doivent figurer dans le top 10 français au ranking FIBA 3x3 et 2 joueurs qui peuvent être choisis hors de ce top 10. Seulement 4 d'entre eux s'envoleront pour l'Autriche, fin mai, pour tenter de décrocher la première qualification olympique française.

Richard Billant, sélectionneur des Équipes de France 3x3 : "Nous avons très peu d'occasions pour réunir les joueurs afin de les préparer à l'échéance importante qu'est le Tournoi de Qualification Olympique. Une semaine c'est très court, mais on essaie de faire le maximum sur la période impartie. On remercie vraiment les clubs de jouer le jeu. On va profiter de cette semaine pour peaufiner la liste et travailler pour le TQO. Aujourd'hui nous avons très peu de visibilité sur les championnats donc on espère que les joueurs retenus pourront être présents."

Pour suivre ces stages de préparation de l'intérieur, suivez-nous sur les réseaux sociaux @3x3FFBB : Instagram, Facebook et Twitter.

Catégorie: 
Surtitre: 
Équipe de France masculine 3x3
Auteur: 
Ulysse Chedhomme/FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 15. Janvier 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Ce vendredi 15 janvier, Richard Billant et Karim Souchu, sélectionneurs des Équipes de France 3x3, ont dévoilé la liste des 8 joueurs qui participeront au stage Équipe de France 3x3 à l'Insep, du 15 au 21 février 2021, en vue du Tournoi de Qualification Olympique (TQO à Graz du 26 au 30 mai 2021).
crédit: 
FFBB
Pour Newsletter: 

J'ai prévu de m'investir plus dans le 3x3

Corps: 

Comment as-tu commencé le 3x3 ?
Je me suis mis au 3x3 quand ça a commencé à se démocratiser. Mon premier tournoi, c’était il y 5 ans, je devais avoir 19 ans, c’était un Open Plus à Toulouse que j’avais gagné. Je commençais à participer à des tournois, à droite, à gauche, proches de chez moi. A cette époque, je ne traversais pas la France pour participer à des tournois. Je suis très pote avec Franck Séguéla, qui lui s’est vraiment intéressé à la discipline dès le début et a développé son jeu dans le 3x3. Quand je l’ai vu, ça m’a donné envie et je lui ai dit : « écoute Franck, si tu as des opportunités pour moi, je suis preneur ».

On t'a découvert à l'Open de France à Nantes cet été, mais en fait, ça fait un moment que tu es dans le 3x3.
J’ai commencé à l’été 2015, mais c’était de manière très sporadique. Il y a des étés où je n’en ai pas fait, d’autres où j’en ai fait deux et voilà. J’ai voulu m’y mettre un peu plus l’été dernier, mais le Covid est venu gâcher tout ça. Je n’ai pas pu faire Cap d’Ail en juin mais je voulais participer au tournoi de Saint-Paul en juillet, mais mon équipe n’était pas très chaude. Donc j’ai fait les qualifications pour l’Open de France (ndlr : la veille de l'Open de France) et j’ai été "recruté" après. Et ça s’est très bien passé pour moi. J’ai été sauvé on peut dire, car en allant aux qualifications le vendredi matin j’ai eu un appel d’Antoine Eito qui m’a dit qu’ils avaient un absent dans leur équipe. Du coup, il m’a proposé de jouer avec eux. Je lui ai répondu que je jouerais le coup à fond avec mon équipe et que si on se qualifiait, je resterais avec mon équipe. En revanche, si ça ne passait pas, je serai ravi de les rejoindre. Et c’est ce qui s’est passé.

Comment tu vois le 3x3 dans ta carrière globale de basketteur ?
Le 3x3 m’apporte énormément de plaisir parce que c’est plus dans l’intensité et dans le combat. Deux notions qui me tiennent à cœur et dont je suis spécialiste. Je manque encore un peu d’expérience dans le 3x3, mais je sais que ce jeu me plait. Il faut juste réussir à switcher. Je sais par exemple qu’après un rassemblement Equipe de France 3x3 d’une semaine, si je joue comme ça avec Strasbourg, je prends direct 5 fautes. D’un autre côté, quand tu reviens d’un événement 3x3, tu reviens avec des cannes de feu parce que ça va très vite et c’est ça que j’apprécie.

Tu as l’impression que ça te permet de développer ton jeu ?
C’est un jeu différent, donc moi aussi je joue différemment et je prends plus de responsabilités dans des secteurs de jeu dans lesquels je n’ai pas l’habitude de jouer. Donc forcément je progresse sur ces points. Mais ça n’est pas le but quand je viens jouer au 3x3. Le but principal c’est de progresser en 3x3 pour pouvoir performer. C’est là que j’ai le plus d’expérience à acquérir.

Justement, tu sens la différence quand tu joues avec des joueurs 3x3 expérimentés ?
Oui, j’ai eu la chance de jouer avec Charly (Pontens) et on sent qu’il maîtrise. Il est cohérent dans ce qu’il met en place, dans ses conseils et moi ça me plait. C’est vers ça que je veux tendre. Je sais que ça prendra du temps, mais j’ai bien prévu de m’investir à fond par rapport à ça.

Antoine Eito disait qu’il venait dans le 3x3, avec beaucoup d’humilité, qu'est-ce que tu en penses ?
Je le rejoins complétement. Lui ou moi, ce n’est pas parce qu’on vient de Jeep Elite, qu’on domine ici. Il y a des joueurs beaucoup plus expérimentés et ils vont nous avoir sur des petits trucs qui vont faire la différence. Lui comme moi, on arrive en Equipe de France sur la pointe des pieds pour apprendre et apporter un maximum à l’équipe.

Certains observateurs ont tendance à dire que le 3x3 sera intéressant quand des joueurs de haut-niveau commenceront à jouer
Je pense que le fait de jouer au meilleur niveau 5x5, ça apporte forcément, ne serait-ce qu’au niveau de la dureté. C’est toujours assez bon de pouvoir jouer au meilleur niveau possible. Maintenant, c’est clair qu’il y a une réelle différence entre les deux disciplines. Avec les joueurs peu expérimentés en 3x3 comme moi, en arrivant à notre premier rassemblement Equipe de France, on a dit « Hé, c’est pas le même sport les gars ! », parce que nous, on sent vraiment la différence. Je ne sais pas si un jour il n’y aura plus que des joueurs de Jeep Elite en 3x3, mais ça m’étonnerait. Pour moi, il faut un bon mélange entre l’expérience et l’intensité. Le savoir-faire des joueurs qui évoluent au meilleur niveau français, ça peut être aussi super intéressant.

Tes ambitions en 3x3 pour cette année 2021 ?
J’avais déjà pour ambition l’été dernier de m’investir plus mais ça n’avait pas pu aboutir. J’espère que l’été prochain ce sera un peu mieux. Je commence déjà à discuter avec certaines équipes pour avoir un été vraiment chargé. Le circuit français oui, et pourquoi pas à l’étranger aussi parce que c’est hyper intéressant et que ça peut rapporter des points, que ce soit pour moi ou pour la Fédération. On est quelques-uns à en parler et ça pourrait être vraiment chouette.

Catégorie: 
Surtitre: 
Equipe de France 3x3
Auteur: 
Guillaume Karli/FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 13. Janvier 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Léopold Cavalière avait fait une entrée fracassante sur la scène 3x3 cet été en remportant l'Open de France présenté par GRDF, avant d'être convoqué dans la foulée au rassemblement du groupe France en novembre à l'INSEP. Rencontre avec un joueur de Jeep Elite, qui connait finalement le 3x3 depuis plusieurs années et qui souhaite aujourd'hui s'investir plus dans une pratique correspondant parfaitement à son style jeu.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="en" dir="ltr"> <a href="https://twitter.com/Leo4valiere?ref_src=twsrc%5Etfw">@Leo4valiere</a> Sir Punisher of the Rim <a href="https://twitter.com/hashtag/OpenFrance3X3?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#OpenFrance3X3</a> <a href="https://t.co/BVpgFmdAv2">pic.twitter.com/BVpgFmdAv2</a></p>&mdash; FIBA3x3 (@FIBA3x3) <a href="https://twitter.com/FIBA3x3/status/1289585262796800000?ref_src=twsrc%5Etfw">August 1, 2020</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
Pour Newsletter: 

La présélection pour le TQO 3x3

Corps: 

Ce prochain rassemblement, qui se déroulera du 1er au 6 février 2021 à l'INSEP, regroupera 8 joueuses afin d'y préparer le TQO qui aura lieu en Autriche du 26 au 30 mai 2021. Sur le même format que la saison passée, le rassemblement sera découpé en deux temps : un stage de préparation, puis un tournoi international. Ce tournoi permettra de mettre en situation les 8 joueuses présélectionnées après une année vide de compétition officielle et de tester celles avec moins d’expérience dans un contexte de haut-niveau international.

NOM PRÉNOM NÉE LE CLUB
FILIP Ana Maria 20/06/1989 Basket Lattes Montpellier
GALLIOU-LOKO Margaux 12/04/1993 Tarbes Gespe Bigorre
GUAPO Laëtitia 25/10/1995 Tango Bourges Basket
HERIAUD Caroline 22/12/1996 Roche Vendée BC
LUCET Soana 10/03/1987 Roche Vendée BC
MANE Marie 12/12/1995 Nantes Rezé Basket
PAGET Marie-Eve 28/11/1994 Basket Landes
TOURE Mamignan 19/12/1994 Basket Lattes Montpellier

Myriam Djekoundade, qui n'a pas pris part au dernier stage et donc qui n'a pu être évaluée, participera à la préparation en tant que sparring partner.

Par la suite et jusqu'à un mois de la compétition, 6 joueuses devront être communiquées à la FIBA pour participation au TQO. Seulement 4 d'entre elles partiront pour l'Autriche, fin mai, pour y défendre les chances de qualification olympique française. 

Richard Billant, sélectionneur des Équipes de France 3x3 : "Nous avons eu la volonté de doubler tous les postes de jeu. La fenêtre internationale de novembre a permis de confirmer l'expérience de certaines joueuses et l'éclosion de nouvelles. Avec l'absence de compétitions internationales l'été dernier, nous n'avons seulement pu observer les joueuses que lors de l'Open de France 3x3. C'est donc aussi une mise en valeur de la collaboration de tout l'écosystème du 3x3 en France. D'un point de vue sportif, nous avons rédigé une liste qui est un mélange d'expérience, de mobilité et d'adresse : qualités aujourd'hui essentielles dans le 3x3 moderne. La notion de cohésion d’équipe est importante dans le basket, et encore plus importante dans le 3x3 car il y a tout un système qui s'articule autour de l’autonomie des joueurs."

La liste des présélectionnés masculins pour le tournoi qualificatif olympique sera annoncée début janvier 2021, au retour de la trêve de Noël.

Catégorie: 
Surtitre: 
Équipe de France féminine 3x3
Auteur: 
Ulysse Chedhomme/FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 16. Décembre 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ce mercredi 16 décembre, Richard Billant, sélectionneur des Equipes de France 3x3, et Karim Souchu, sélectionneur adjoint, ont dévoilé la liste des 8 joueuses présélectionnées pour le stage Équipe de France de février à l'Insep, du 1er au 6 février 2021, en vue du Tournoi de Qualification Olympique (TQO à Graz du 26 au 30 mai 2021).
crédit: 
BACOT/FFBB
Pour Newsletter: 

En attendant d'être capé

Corps: 

Meneur référence depuis 3 ans en NM1 avec Bordeaux puis Lorient, Sébastien Cape (27 ans, 1m85), formé à Pau, débute sa carrière en NM2 avec Tarbes Lourdes. Il passe ensuite par Caen, où il vit une montée en Pro B puis s'engage à Bordeaux où il y restera 2 ans, en NM1, pour obtenir plus de temps de jeu. Aujourd'hui bien installé à Lorient, toujours en NM1, le dacquois réalise une saison de très haut-niveau (17 pts, 4,3 rbds et 7 pds de moyenne en 6 matches) et a été appelé pour rejoindre l'Équipe de France 3x3 à l'INSEP en novembre, une première pour lui : "C’est un honneur d’être à ce stage, de porter de la dotation France, de jouer avec les meilleurs joueurs français, c’est énorme pour moi ! Je n’ai pas été à l’INSEP donc même de pouvoir y rester une semaine comme ça, c’est génial ! Ce sont des choses que je ne pensais pas spécialement vivre dans ma carrière !"

Rookie en Équipe de France, le MVP de NM1 du mois d'octobre n'est pas pour le moins esseulé : "Je retrouve pas mal de mecs que je connais de mes clubs précédents ou parce qu’on vient du même endroit. Franck Seguela par exemple, je le connais depuis tout petit parce qu’on vient des Landes tous les deux. Je connais bien Thomas Cornely et Alex Vialaret parce que j’ai joué avec eux, Léo Cavalière on était au centre de formation ensemble. Ca fait plaisir !". Des joueurs qu'il a pu également croiser lors de tournois 3x3 depuis 2017, date à laquelle il a goûté pour la première fois au 3x3 : "C’était à l’Urban PB, avec les frères Seguela et Tanguy Monfort, un joueur du centre de formation de Pau avec qui je suis très ami encore. C’était un tournoi relevé mais on avait gagné, c’était une super expérience ! En féminin, il y avait les Équipes de France donc ça m’a permis de voir le très haut-niveau féminin d'entrée. Chez les masculins, il n’y avait pas les Équipes de France mais il y avait des joueurs expérimentés comme Alex Vialaret et Kevin Harley, qui participent à la Superleague 3x3 depuis plusieurs années." Alex Vialaret, au côté de qui il évoluera en 2018 au JSA Bordeaux et qui l'attirera un peu plus dans le 3x3 : "Il m’a proposé de jouer avec Ballistik pour dépanner en 2019, puis un joueur s’est blessé et je me suis retrouvé à faire tous les tournois avec eux. On peut dire que ça s’est très bien passé puisqu'on a fini premier sur pas mal d’Opens Plus.", une expérience réussie donc mais l'objectif est plus haut : "Malheureusement je n’ai pas encore eu la chance de participer à l’Open de France, parce que Ballistik a un noyau dur de 4 joueurs avec qui ils ont lancé le projet et je comprends très bien que ce soit avec ces gars qu’ils souhaitent se présenter à la finale de la Superleague 3x3, mais j’espère un jour pouvoir y participer. Ce ne sera peut-être pas avec Ballistik mais une autre équipe." On pourait donc retrouver Sébastien Cape sur le circuit Superleague 3x3 2021, toujours présenté par GRDF, mais avec une nouvelle team : "De mon côté j’ai un de mes très bons amis d’enfance qui s'investit beaucoup dans le 3x3 et qui veut monter son équipe à Pau. Il m’a demandé de jouer pour l’équipe qu’il est en train de créer avec des joueurs palois et des joueurs du Sud-Ouest. C’est pas officiel aujourd’hui, mais ça se dessine bien."

Sébastien Cape fait aujourd'hui partie des meilleurs joueurs de 3x3 en France, et le réservoir grandit de jour en jour. La détection se faisant de plus en plus tôt, des joueurs n'ayant pas 18 ans sont déjà formés et expérimentés sur le 3x3 alors qu'ils ne sont même pas majeurs. Forcément ça réveille le côté compétiteur de tout le monde : "C’est très physique. Même les jeunes sont hyper physiques et très intenses. Les U18 qui sont présents jouent les yeux dans les yeux avec tout le monde et c’est super intéressant parce que quand tu fais des tournois, il n’y a aucun match facile. Tu ne peux pas te dire ce match là je vais m’échauffer, pour me concentrer, non, tu joues à fond et t’es forcément concentré. Il y a des gars qui sont un peu nouveau comme moi dans la discipline et on essaie de s’adapter parce qu’on ne veut surtout pas faire baisser le niveau du stage donc on se donne à fond. C’est vraiment d’un grand niveau et pour des athlètes de haut-niveau c’est très challengeant". Ce côté physique et intense n'a pas fait trembler le joueur du CEP qui s'entraîne dur depuis plusieurs saisons, notamment avec un spécialiste : "Je me sens bien physiquement, ça fait 2, 3 ans maintenant que j’ai commencé un gros travail avec un préparateur physique et je trouve que ça porte ses fruits. Je me sens en forme avant de commencer la saison et même en la finissant, je suis toujours en forme ! Je suis vraiment content de ce côté-là. Au stage, c’est un physique encore différent donc faut s’adapter mais je me sens très bien aussi."

Une première convocation réussie pour Sébastien, qui garde néanmoins la tête sur les épaules : "En tant que sportif de haut-niveau j’ai toujours des objectifs personnels élevés, je me suis toujours fixé des objectifs. Après je sais que c’est la première fois que je suis appelé, il y a d’autres gars en avance parce qu’ils sont en place depuis des années et ont une énorme connaissance sur le jeu 3x3. Mon premier objectif ici c’était de me faire connaître par les sélectionneurs pour montrer ce que je valais sur le terrain." Objectif rempli donc pour le joueur formé dans le Sud Ouest qui va pouvoir reprendre sa saison 5x5, on l'espère, sur le même ton qu'il l'a commencé. Peut-être même avec un petit quelque chose en plus ? "En 3x3 tu ne peux pas te cacher, si tu le fais c’est du 2 contre 2. Parfois en 5x5, il y a des systèmes où tu restes dans le corner, tu attends. Au 3x3, ça n’existe pas ! Le 3x3 m’apporte énormément dans la prise de responsabilités et la défense. Quand tu reviens au 5x5 par la suite, tu as l’impression que c’est plus « simple »."

Un joueur qui ne fait que commencer son aventure dans le 3x3 et en Équipe de France, et qui particpera à la Superleague 3x3 cet été en attendant pourquoi pas, d'être capé un jour.

Catégorie: 
Surtitre: 
Équipe de France masculine 3x3
Auteur: 
Ulysse Chedhomme/FFBB
Date d’écriture: 
Mardi, 8. Décembre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Appelé pour la première fois en Équipe de France 3x3 lors du stage de novembre à l'INSEP, Sébastien Cape, le meneur de jeu lorientais, ne pensait pas un jour se retrouver à cette place. Présent sur la scène nationale 3x3 depuis 2017, ses objectifs grandissent au fur et à mesure qu'il gravit les échelons.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Pour Newsletter: 

"Je sais que plus tard il y aura de supers joueuses, il y a beaucoup de beaux potentiels"

Corps: 

Le début de saison a été compliqué avec la crise sanitaire, comment cela se passe pour toi ?

On a été chanceuses à Basket Landes, on a eu l’opportunité de faire une bonne préparation. Nous n’avons pas été affectées par la Covid 19, on est un peu les survivantes de la ligue (rires). On a eu la chance de faire 5 matches et on a gagné les 5, donc tout se passe bien. Je me sens toujours aussi bien dans ce club, il y a une super ambiance de travail et je m’entends vraiment bien avec les filles.

Tu montes en puissance depuis le début de saison, tu as sorti quelques gros matches, tu continues de progresser ?

Bien-sûr, même à mon âge je progresse toujours ! Je suis contente de mon début de saison mais l’important pour moi c’est que l’équipe gagne et si je peux faire de bonnes prestations et participer à cette bonne dynamique c’est encore mieux. Les coachs me donnent vraiment un rôle important dans l’équipe, j’ai gagné en confiance, physiquement je me sens bien aussi et j’ai surtout une envie de jouer qui est énorme après cette grosse période d’arrêt.

Ton club te demande parfois de ralentir au niveau du 3x3 pour mieux revenir physiquement ?

Non, ma coach me chambre un peu avec ça. C’est vrai que quand on revient d’une compétition que ce soit 3x3 ou 5x5 on est un peu plus fatiguée que si on avait pris le temps de couper mais le club est vraiment à fond derrière les projets de chacune et c’est vraiment sympa.

Comment tu te sens personnellement quand tu reviens d’une compétition et que tu enchaines sur du 5x5 ? C’est dur de mêler les 2 disciplines ?

Ça dépend, en 2018 j’avais fait un championnat du Monde, un championnat d’Europe et quelques tournois Superleague 3x3 et ça m’avait permis d’arriver prête physiquement et avec de la confiance pour aborder la saison en club. L’année dernière on a eu un gros été, avec des ambitions de qualification olympique, c’est sûr que je suis revenue un peu plus fatiguée mais j’avais toujours ce plein de confiance mais aussi ces habiletés que je développe au 3x3. A chaque fois que je reviens d’une compétition, je suis plus impactante, plus agressive. Par contre je fais un peu trop de fautes (rires). Cette année je me suis re-adaptée plus vite mais il faut vraiment faire attention sinon je vais sortir pour 5 fautes à chaque match.

Dans l’autre sens, qu’est-ce que tu rapportes du 5x5 dans le 3x3 ?

En 5x5 je suis meneuse de jeu, je suis le cerveau sur le terrain et ça se retrouve sur le 3x3. On a plus d’autonomie donc je vais beaucoup communiquer avec mes coéquipières, je vais prendre la responsabilité d’annoncer les systèmes, j’essaie de diriger un peu l’équipe. En 3x3 tout le monde doit apporter quelque chose mais je pense que mon expérience de meneuse de jeu peut apporter un plus.

Tu te définirais comme une meneuse de jeu en 3x3 du coup ?

Je ne sais pas, il faudrait trouver des appellations pour les postes en 3x3 ! Je pense avoir un regard expert parce que c’est mon poste en 5x5 et peut-être que je vais voir des choses que certaines autres ne vont pas forcément remarquer. Je suis presque un mini-coach, je suis toujours en train de parler.

Il y a des échéances internationales qui vont arriver, c’est un but pour toi ?

Oui, ça fait 2 ans et demi que je suis à fond dans le process, évidemment les JO c’est mon principal objectif. Il y a d’autres compétitions (ndlr. le tournoi qualificatif olympique 3x3), d’autres évènements et j’adore représenter la France donc oui les JO c’est l’objectif principal mais il n’y a pas que ça. Je veux d’abord donner le meilleur de moi-même pour que notre groupe soit le meilleur possible. Les JO, c’est un rêve. Ca serait vraiment l’accomplissement du projet que l’on mène depuis 2 ans et demi avec les filles. Ça serait génial d’aller au TQO, de se qualifier et après faire le meilleur résultat possible et pourquoi pas ramener la première médaille d’or olympique au basket ?

Tu commences à avoir un beau palmarès avec l’Équipe de France 3x3, lors d’un rassemblement avec autant de joueuses tu te situes comment ?

Toutes les filles qui arrivent sont là pour découvrir le 3x3 et y performer, c’est un rassemblement de l’Equipe de France donc on veut toujours se montrer. Mais je pense qu’il y a un certain respect des anciennes, pas forcément que moi mais celles qui y jouent depuis longtemps. On le voit quand on mélange un peu toutes les équipes. Les anciennes ne vont pas hésiter à prendre la parole, donner des conseils et on voit qu’elles nous écoutent beaucoup. Je suis dans l’échange et dès que je vois de nouvelles têtes, je suis contente car cela signifie qu’il y a de plus en plus de monde qui s’intéresse au 3x3. La discipline grandit et j’ai envie de partager mes expériences. La concurrence est saine, on va tirer les jeunes vers le haut et elles vont venir nous titiller et nous obliger à devenir encore plus forte car rien n’est acquis. L’Équipe de France n’appartient à personne.

La relève commence à arriver fort. A ton avis, certaines des joueuses présentes au stage pourront devenir de très bons éléments pour l’Équipe de France 3x3 dans le futur ?

C’est vrai qu’il y a des joueuses en U23 que je ne connaissais pas car je ne les avais pas côtoyées avant et il y a d'agréables surprises. Je suis fière car je ne pense pas que toutes les nations puissent dire que 32 joueuses peuvent performer dans ce milieu. Je sais que plus tard il y aura de super joueuses, il y a beaucoup de beaux potentiels. Elles ont eu la chance d’avoir des cursus 3x3 dès le plus jeune âge, chose qui n’existait pas il y a quelques années. C’est très bien de se spécialiser le plus tôt possible. Les staffs font aussi du super boulot, il y a beaucoup de lien entre toutes les catégories. Le 3x3 c’est un peu une grande famille.

Il y a un gros groupe avec beaucoup de joueuses qui peuvent prétendre à une place dans l’équipe pour le TQO. Quand, en plus, tu vois ces jeunes joueuses qui tapent à la porte, ça te met un peu de pression ?

Oui, je suis contente qu’elles soient là car ça bouscule un peu tout. Je sais que mon statut n’est pas acquis et qu’il faut que je redouble d’efforts pour rester au meilleur niveau. La concurrence est vraiment saine en 3x3, c’est ce qui fait la différence et j’espère que l’on arrivera à garder cette atmosphère longtemps.

Catégorie: 
Surtitre: 
Equipe de France féminine 3x3
Date d’écriture: 
Jeudi, 3. Décembre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
A l'occasion du rassemblement des Équipes de France 3x3 à l'INSEP du 10 au 15 novembre, Marie-Eve Paget est revenue au cours d'une interview sur son expérience 3x3, la relève qui pousse fort et bien évidemment... les Jeux Olympiques de Tokyo.
crédit: 
BACOT/FFBB
Pour Newsletter: 

Revue d'effectifs à l'INSEP

Corps: 

Au total, ce sont 32 joueuses qui avaient rendez-vous lundi dernier à l’INSEP pour un stage d’une semaine avec au programme : entrainements spécifiques 3x3, entretiens individuels et opposition lors de plusieurs tournois en fin de stage. « L’objectif c’était déjà de reprendre contact avec tout le monde, explique Karim Souchu. Ça fait un moment qu’on avait rien fait avec le groupe. Avec le contexte actuel assez spécial, ça nous a permis de revoir des têtes qu’on connait, mais aussi de voir de nouvelles joueuses. »

Avec autant de joueuses présentes, le temps n’était pas à « l’affinage technique » comme le précise Karim Souchu. Ce rassemblement de novembre devait justement permettre au staff de voir ce qu’il serait possible de faire par la suite, et notamment lors du prochain rassemblement de février qui servira de préparation au Tournoi de Qualification Olympique ( mai 2021 en Autriche). « La sélection pour ce rassemblement a été faite sur des critères de complémentarité avec des joueuses qu’on a déjà, détaille l’entrainement de l’Equipe de France. On a aussi ouvert la porte à des filles qu’on nous a conseillé de voir, et après les avoir observées et détecté des choses intéressantes en situation de 5X5, on les a faites venir pour les évaluer. »

« Une joueuse très forte en 5x5, ne sera pas forcément efficace en 3x3, analyse Lisa Berkani, fraichement appelée dans le groupe senior. En fait je pense qu’en 3x3, il faut être encore plus intelligente qu’en 5x5 sur les systèmes et la compréhension du jeu. Sur la connexion avec les autres. Ce n’est pas juste des qualités physiques ou athlétiques, c’est plus complexe que ça. Pour ce rassemblement, je fais du mieux que je peux et je donne tout, ajoute la joueuse de l’ESBVA, qui pense déjà connaitre à peu près les contours de l’équipe type. Je suis là pour progresser et pour faire jouer les filles. »

 

Laetitia Guapo, numéro 1 mondial au ranking 3x3 féminin, voit les choses d’un autre œil et a abordé ce rassemblement humblement : « je fais tout pour être sélectionnée et avoir ma place dans l’équipe, pour conforter mon rang. C’est une sélection, et comme pour toutes les sélections, il faut montrer de quoi on est capable et sans cesse repousser ses limites. Après le 3x3, c’est aussi une famille. On est toutes copines et on s’entend vraiment très bien, donc c’est aussi une bouffée d’air en ce moment et ça permet de voir autre chose que la vie en club. »

Richard Billant, le directeur des Equipes de France, Karim Souchu et Yann Julien, ont également profité de ce rassemblement pour avoir un entretien individuel avec chacune des 32 joueuses sélectionnées. « C’est un moment important, car il nous permet de mesurer la motivation et l’engagement des filles vis-à-vis du projet qu’on leur propose, explique Richard Billant. Il n’y a pas que les qualités de la joueuse qui comptent, il y a aussi une notion de complémentarité dans le groupe. Il faut aussi qu’on sente une réelle envie de s’investir dans le 3x3. C’est une discipline émergente, cela nécessite plus d’efforts. »

Prochain rendez-vous avec les Equipes de France masculines cette fois, la semaine prochaine, toujours à l’INSEP. Viendront ensuite les deux stages de préparation au TQO en février, dernière ligne droite avant un été particulièrement important pour le développement du 3x3 avec l’enchainement TQO en Autriche (mai 2021), Jeux de Tokyo (juillet 2021) et Coupe d’Europe 3x3 à Paris (septembre 2021).

Catégorie: 
Surtitre: 
Equipe de France 3x3
Auteur: 
Guillaume Karli/FFBB
Date d’écriture: 
Lundi, 16. Novembre 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Profitant de la trêve internationale de novembre, les Equipes de France féminines 3x3 étaient réunies toute la semaine dernière à l’INSEP. L’occasion pour le staff technique de faire une grande revue d’effectifs Senior et U23.
crédit: 
Julien Bacot/FFBB
Social_posts: 
<blockquote class="instagram-media" data-instgrm-captioned data-instgrm-permalink="https://www.instagram.com/p/CHgMfPcBNEk/?utm_source=ig_embed&amp;utm_campaign=loading" data-instgrm-version="13" style=" background:#FFF; border:0; border-radius:3px; box-shadow:0 0 1px 0 rgba(0,0,0,0.5),0 1px 10px 0 rgba(0,0,0,0.15); margin: 1px; max-width:540px; min-width:326px; padding:0; width:99.375%; width:-webkit-calc(100% - 2px); width:calc(100% - 2px);"><div style="padding:16px;"> <a href="https://www.instagram.com/p/CHgMfPcBNEk/?utm_source=ig_embed&amp;utm_campaign=loading" style=" background:#FFFFFF; line-height:0; padding:0 0; text-align:center; text-decoration:none; width:100%;" target="_blank"> <div style=" display: flex; flex-direction: row; align-items: center;"> <div style="background-color: #F4F4F4; border-radius: 50%; flex-grow: 0; height: 40px; margin-right: 14px; width: 40px;"></div> <div style="display: flex; flex-direction: column; flex-grow: 1; justify-content: center;"> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 4px; flex-grow: 0; height: 14px; margin-bottom: 6px; width: 100px;"></div> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 4px; flex-grow: 0; height: 14px; width: 60px;"></div></div></div><div style="padding: 19% 0;"></div> <div style="display:block; height:50px; margin:0 auto 12px; width:50px;"><svg width="50px" height="50px" viewBox="0 0 60 60" version="1.1" xmlns="https://www.w3.org/2000/svg" xmlns:xlink="https://www.w3.org/1999/xlink"><g stroke="none" stroke-width="1" fill="none" fill-rule="evenodd"><g transform="translate(-511.000000, -20.000000)" fill="#000000"><g><path d="M556.869,30.41 C554.814,30.41 553.148,32.076 553.148,34.131 C553.148,36.186 554.814,37.852 556.869,37.852 C558.924,37.852 560.59,36.186 560.59,34.131 C560.59,32.076 558.924,30.41 556.869,30.41 M541,60.657 C535.114,60.657 530.342,55.887 530.342,50 C530.342,44.114 535.114,39.342 541,39.342 C546.887,39.342 551.658,44.114 551.658,50 C551.658,55.887 546.887,60.657 541,60.657 M541,33.886 C532.1,33.886 524.886,41.1 524.886,50 C524.886,58.899 532.1,66.113 541,66.113 C549.9,66.113 557.115,58.899 557.115,50 C557.115,41.1 549.9,33.886 541,33.886 M565.378,62.101 C565.244,65.022 564.756,66.606 564.346,67.663 C563.803,69.06 563.154,70.057 562.106,71.106 C561.058,72.155 560.06,72.803 558.662,73.347 C557.607,73.757 556.021,74.244 553.102,74.378 C549.944,74.521 548.997,74.552 541,74.552 C533.003,74.552 532.056,74.521 528.898,74.378 C525.979,74.244 524.393,73.757 523.338,73.347 C521.94,72.803 520.942,72.155 519.894,71.106 C518.846,70.057 518.197,69.06 517.654,67.663 C517.244,66.606 516.755,65.022 516.623,62.101 C516.479,58.943 516.448,57.996 516.448,50 C516.448,42.003 516.479,41.056 516.623,37.899 C516.755,34.978 517.244,33.391 517.654,32.338 C518.197,30.938 518.846,29.942 519.894,28.894 C520.942,27.846 521.94,27.196 523.338,26.654 C524.393,26.244 525.979,25.756 528.898,25.623 C532.057,25.479 533.004,25.448 541,25.448 C548.997,25.448 549.943,25.479 553.102,25.623 C556.021,25.756 557.607,26.244 558.662,26.654 C560.06,27.196 561.058,27.846 562.106,28.894 C563.154,29.942 563.803,30.938 564.346,32.338 C564.756,33.391 565.244,34.978 565.378,37.899 C565.522,41.056 565.552,42.003 565.552,50 C565.552,57.996 565.522,58.943 565.378,62.101 M570.82,37.631 C570.674,34.438 570.167,32.258 569.425,30.349 C568.659,28.377 567.633,26.702 565.965,25.035 C564.297,23.368 562.623,22.342 560.652,21.575 C558.743,20.834 556.562,20.326 553.369,20.18 C550.169,20.033 549.148,20 541,20 C532.853,20 531.831,20.033 528.631,20.18 C525.438,20.326 523.257,20.834 521.349,21.575 C519.376,22.342 517.703,23.368 516.035,25.035 C514.368,26.702 513.342,28.377 512.574,30.349 C511.834,32.258 511.326,34.438 511.181,37.631 C511.035,40.831 511,41.851 511,50 C511,58.147 511.035,59.17 511.181,62.369 C511.326,65.562 511.834,67.743 512.574,69.651 C513.342,71.625 514.368,73.296 516.035,74.965 C517.703,76.634 519.376,77.658 521.349,78.425 C523.257,79.167 525.438,79.673 528.631,79.82 C531.831,79.965 532.853,80.001 541,80.001 C549.148,80.001 550.169,79.965 553.369,79.82 C556.562,79.673 558.743,79.167 560.652,78.425 C562.623,77.658 564.297,76.634 565.965,74.965 C567.633,73.296 568.659,71.625 569.425,69.651 C570.167,67.743 570.674,65.562 570.82,62.369 C570.966,59.17 571,58.147 571,50 C571,41.851 570.966,40.831 570.82,37.631"></path></g></g></g></svg></div><div style="padding-top: 8px;"> <div style=" color:#3897f0; font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; font-style:normal; font-weight:550; line-height:18px;"> Voir cette publication sur Instagram</div></div><div style="padding: 12.5% 0;"></div> <div style="display: flex; flex-direction: row; margin-bottom: 14px; align-items: center;"><div> <div style="background-color: #F4F4F4; border-radius: 50%; height: 12.5px; width: 12.5px; transform: translateX(0px) translateY(7px);"></div> <div style="background-color: #F4F4F4; height: 12.5px; transform: rotate(-45deg) translateX(3px) translateY(1px); width: 12.5px; flex-grow: 0; margin-right: 14px; margin-left: 2px;"></div> <div style="background-color: #F4F4F4; border-radius: 50%; height: 12.5px; width: 12.5px; transform: translateX(9px) translateY(-18px);"></div></div><div style="margin-left: 8px;"> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 50%; flex-grow: 0; height: 20px; width: 20px;"></div> <div style=" width: 0; height: 0; border-top: 2px solid transparent; border-left: 6px solid #f4f4f4; border-bottom: 2px solid transparent; transform: translateX(16px) translateY(-4px) rotate(30deg)"></div></div><div style="margin-left: auto;"> <div style=" width: 0px; border-top: 8px solid #F4F4F4; border-right: 8px solid transparent; transform: translateY(16px);"></div> <div style=" background-color: #F4F4F4; flex-grow: 0; height: 12px; width: 16px; transform: translateY(-4px);"></div> <div style=" width: 0; height: 0; border-top: 8px solid #F4F4F4; border-left: 8px solid transparent; transform: translateY(-4px) translateX(8px);"></div></div></div> <div style="display: flex; flex-direction: column; flex-grow: 1; justify-content: center; margin-bottom: 24px;"> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 4px; flex-grow: 0; height: 14px; margin-bottom: 6px; width: 224px;"></div> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 4px; flex-grow: 0; height: 14px; width: 144px;"></div></div></a><p style=" color:#c9c8cd; font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; line-height:17px; margin-bottom:0; margin-top:8px; overflow:hidden; padding:8px 0 7px; text-align:center; text-overflow:ellipsis; white-space:nowrap;"><a href="https://www.instagram.com/p/CHgMfPcBNEk/?utm_source=ig_embed&amp;utm_campaign=loading" style=" color:#c9c8cd; font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; font-style:normal; font-weight:normal; line-height:17px; text-decoration:none;" target="_blank">Une publication partagée par 3x3 FFBB (@3x3ffbb)</a></p></div></blockquote> <script async src="//www.instagram.com/embed.js"></script>
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France