Patrimoine | FFBB

Patrimoine

Académie du Basket français - Promotion 2022
6 nouveaux académiciens du basket français
Vendredi 14 octobre, 6 nouveaux membres ont fait leur entrée au sein de l’Académie du Basket français, à l’occasion de l’Assemblée Générale de la FFBB qui se déroulait à Ajaccio. L’équipe de France fé...
Le Prix de la Rue de Trévise décerné
En marge des finales de la Coupe de France, Françoise Amiaud, Présidente de la Commission Patrimoine & Légendes FFBB, a remis ce samedi à monsieur Clément Mommessin, le Pr...
Edith Tavert est décédée
L’Auvergnate Edith Tavert est décédée à l’âge de 93 ans. Elle a marqué l’histoire du basket français en tant que joueuse, entraineur et dirigeante.
Marie-Christine Decker est décédée à l'âge de 59 ans
Fille de l’internationale et académicienne du basket, Anne-Marie Colchen, Marie-Christine Decker, ancienne internationale et dévouée au basket, qui arbitrait encore ces derniers jours de décembre, s'est éteinte à la veille de ses 60 ans, le 17 décembre dernier.
Ostrowski intronisé !
Élu dans la promotion 2020 des Gloires du Sports, Stéphane Ostrowski a été honoré ce mercredi 8 décembre, au cours de la cérémonie qui s’est déroulé à la Maison du Sport Français à Paris. Sa carrière...
Prix de la Rue de Trévise – Mise à jour de l’appel à candidatures
La Commission Patrimoine & Légendes FFBB diffuse un appel à candidatures m...
Nicolas Batum remporte le Trophée Alain Gilles 2021
7 nouveaux académiciens du basket français
Les lauréats 2020 ont reçu leurs trophées

Pages

6 nouveaux académiciens du basket français

Corps: 
Le Comité d’Honneur de l’Académie avait procédé à l’élection de la nouvelle promotion au printemps dernier. Voici les noms des 6 nouveaux Académiciens du Basket Français, promotion 2022.
 
Au titre du collège « pionnier/pionnière » a été honoré :
Alice MILLIAT (1884-1957), fut la grande organisatrice du sport féminin avant-guerre. Présidente du club parisien « Femina Sport » depuis 1915, elle prend la tête en 1919 de la Fédération des Sociétés Féminines Sportives de France (FSFSF). Présidente de la Fédération Sportive Féminine Internationale (FSFI), elle est à l’origine des premiers Jeux Mondiaux Féminins à Paris en 1922 ; 4 éditions eurent lieu jusqu’en 1934. L’équipe de France féminine de basket devint championne du Monde lors de cette dernière édition. L’action de la FSFI conduisit à la véritable intégration du sport féminin aux Jeux olympiques. Bien qu’elle ne fût pas elle-même basketteuse, l’influence majeure sur la reconnaissance et le développement du sport féminin d’Alice Milliat explique son entrée à l’Académie du Basket français. 
 
 
Au titre du collège « joueurs/joueuses » ont été honorés :
Frédéric WEIS (Née le 22 juin 1977), après avoir été formé à l’INSEP, a rejoint Limoges au milieu des années 1990. Il propose un profil alors rare et recherché au sein du basket français : un intérieur de très grande taille et mobile à la fois…Avec le CSP, il est un acteur majeur du triplé de 2000 (Championnat de France, Coupe de France, Coupe Korac) alors que le club est administrativement en perdition. Il poursuit sa carrière en Grèce et en Espagne et rejoua même sous les couleurs du CSP Limoges afin d’aider le club à remonter en Pro A en 2010. Il est aujourd’hui un consultant apprécié. Sur les terrains, ou bien micro en main, il était et demeure une grande figure du basket-ball français.
 
Jacqueline CATOR (1934-1921), dite Yako Cator, sœur jumelle de Madeleine, elle aussi Internationale, a joué en équipe de France à 91 reprises. Aux côtés de sa sœur également, elle a fait les beaux jours du Paris Université Club des années 1960. Après sa carrière de joueuse Yako Cator se tourne vers l'entraînement. Elle dirige notamment l'internationale Nicole Antibe à Neuilly-sur-Seine. De 1966 à 1999, elle occupe le poste de Conseillère Technique Régionale à la Ligue Ile-de-France et prend la tête de la sélection Ile-de-France féminine.
 
Denaley RUDD (Né le 8 novembre 1962), après avoir disputé 239 rencontres en NBA, principalement aux Utah Jazz et après quelques faits d’armes en Europe, se vit proposer un contrat par l’ASVEL alors même qu’il devait subir une opération…Choix judicieux puisque le meneur de jeu américain va dynamiser et relancer le club rhodanien pour les saisons à venir. Adresse, confiance, un premier pas redoutable et une propension à tirer un collectif vers le haut caractérisent son jeu à la fois spectaculaire et efficace…Il va devenir le joueur emblématique de l’ASVEL des années 1990 et une star du Championnat de France. 
 
Au titre du collège « dirigeants/personnalités »
Jean Donnadieu (Né le 15 décembre 1941) était la tête de la Jeunesse Sportive des Fontenelles de Nanterre (devenue Nanterre 92) de la fin des années 1970 jusqu’à la saison dernière (2020-2021). Il a accompagné les étapes de progression du club du niveau départemental jusqu’au plus haut niveau du basket français et européen. Le modèle original proposé par le club de Nanterre est basé sur la stabilité, la formation, la fidélité dans le respect des valeurs du club et de son histoire. Un parcours unique au sein du basket-ball français…Voici comment le président Donnadieu résume lui-même l’épopée de la JSF : « Des gens ordinaires pour une aventure extraordinaire. »
 
George Eddy (Né le 16 juin 1956) est arrivé en France à la fin des années 1970 pour entamer une carrière professionnelle de basketteur. Il a évolué notamment à l’Alsace de Bagnolet, à Châlons-sur-Marne, à Caen, au Racing Club de France. C’est avec une autre casquette cependant qu’il est devenu une figure du paysage médiatique sportif français et l’un des rares journalistes/consultants basket en France connu du grand public. Entré au service des sports de Canal + au milieu des années 1980, il est devenu la voix des sports américains et du basket NBA en particulier. Son accent, ses expressions, ses envolées ont accompagné la diffusion de la NBA en France, à l’heure où la ligue américaine entamait sa conquête du Monde ; la voix et le style de George Eddy font indubitablement partie de la bande-son de l’époque. Il a également commenté le basket français européen et international au cours de sa riche carrière de consultant. Un personnage du basket français…
 
Au titre du collège « équipes »
L’équipe de France féminine 2012 vice-championne olympique entre à l’Académie, comme c’est le cas au bout de 10 ans pour les équipes de France séniors médaillées olympiques ou titrées en Championat d’Europe ou Coupe du Monde.
 
Affiche académie du basket 2022
Promotion 2022
Mme Alice MILLIAT (Pionnier)
M Frédéric WEIS 
Mme Jacqueline CATOR
M. Delaney RUDD
M. Jean DONNADIEU
M. George EDDY
Equipe de France féminine médaille d’argent JO 2012
 
 
Catégorie: 
Surtitre: 
Académie du Basket français - Promotion 2022
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Octobre 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Vendredi 14 octobre, 6 nouveaux membres ont fait leur entrée au sein de l’Académie du Basket français, à l’occasion de l’Assemblée Générale de la FFBB qui se déroulait à Ajaccio. L’équipe de France féminine médaillée d’argent aux Jeux olympiques de Londres 2012 fait également partie de la promotion 2022. Les nouveaux lauréats rejoignent les grands noms qui constituent les 18 promotions précédentes de ce « hall of fame » du basket français.
Pour Newsletter: 

Le Prix de la Rue de Trévise décerné

Corps: 

La Commission Patrimoine & Légendes organisait une réunion des correspondants patrimoine régionaux à la FFBB. Les correspondants ont eu l’occasion d’exposer les réalisations et les projets mis en œuvre dans les Ligues régionales en matière de préservation et de mise en valeur du Patrimoine du Basket. Le but était également de permettre une mise en commun des expériences afin de constituer un réseau sur le sujet.

C’est dans ce cadre, au sein de l’Espace muséal de la FFBB, qu’a été remis à M. Mommessin, le Prix de la Rue de Trévise par la Présidente de la Commission Patrimoine & Légendes. C’est son mémoire intitulé :  Le basket-ball catholique en Alsace pendant l’entre-deux-guerres qui a été récompensé par le Jury.

 

 

Le Prix de la Rue de Trévise a été créée en 2011 par la Commission Patrimoine de la FFBB et le Musée du basket français Le Prix de la rue de Trévise, ainsi nommé en référence à la salle (salle de la rue de Trévise) où s’est déroulée la première rencontre de basketball en Europe, a pour but d’encourager la recherche historique et socioculturelle en lien avec le basket-ball français. Il récompense, tous les deux ans, des mémoires de niveau master I ou II, quelle que soit la discipline. Le Prix est doté de mille euros.

Le Prix a été décerné pour la première fois en 2011 à M. Thibault Roy, pour son mémoire de master 2 Du sport corporatiste au professionnalisme : Le Basket et l’A.S.P.O. Tours, 1913-1998. La deuxième édition du Prix a eu lieu en 2014 et M. Gautier Sergheraert, a été récompensé pour son mémoire de master 2 : Robert Busnel, l’aventurier du basket français (1930-1980). Mme Christelle Bertho a reçu le Prix en 2017, pour la troisième édition du Prix (Titre du mémoire : Un américain à Paris - Exportation pionnière du modèle des YMCA à l'UCJG du 14, rue de Trévise).

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Commission Patrimoine & Légendes - Prix de la Rue de Trévise IV
Date d’écriture: 
Samedi, 23. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
En marge des finales de la Coupe de France, Françoise Amiaud, Présidente de la Commission Patrimoine & Légendes FFBB, a remis ce samedi à monsieur Clément Mommessin, le Prix de la Rue de Trévise 2022. Créé en 2011, ce prix a pour but d’encourager la recherche historique et socioculturelle en lien avec le basket-ball français.
Pour Newsletter: 

Edith Tavert est décédée

Corps: 

Lorsqu’Edith Tavert dut quitter son poste d’entraineur de l’AS Montferrand en 1964, plusieurs joueuses majeures abandonnèrent également l’équipe en soutien. La section féminine du Clermont Université Club fut créée pour les accueillir et ce fut le début de l’épopée des Demoiselles de Clermont. Madame Tavert entraina la section jusqu’en 1969 et permis à l’équipe de gravir les échelons jusqu’à l’élite et de conquérir les premiers titres de Champions de France (1968 et 1969). Elle est donc intimement liée à cette période cruciale du développement du basket féminin en France. Par la suite, elle renoua avec l’AS Montferrand en 1975, dont elle fut Présidente.

Avant même ces épisodes clermontois, elle était déjà une grande figure du basket français par sa carrière de joueuse. Capitaine d’une Equipe de France des années 1950 performante (63 sélections), elle participa à cinq championnats d’Europe et alla conquérir une brillante médaille de bronze mondiale au Chili en 1953. En Club, elle fut championne de France à trois reprises, en  1958, 1959 et 1962 et remporta deux Coupes de France, avec l’ASM.

Sa vie professionnelle fut entièrement dédiée au sport, en tant que professeur d’EPS puis de conseillère à la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports du Puy-de-Dôme. Elle reçut les palmes académiques en 1986, fut admise dans l’ordre national du Mérite en 2002 et au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur en 2009.

Au sein de la famille du basket, la médaille d’or de la FFBB lui avait été décernée et elle était entrée à l’Académie du Basket en 2006. Elle était membre du Conseil d’Honneur de la FFBB.

Les obsèques d’Edith Tavert auront lieu le samedi 12 mars à 15h00 à l’église de Vic-Le-Comte (63).

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Patrimoine
Date d’écriture: 
Vendredi, 11. Mars 2022
Vignette: 
(Musée du Basket)
Chapeau: 
L’Auvergnate Edith Tavert est décédée à l’âge de 93 ans. Elle a marqué l’histoire du basket français en tant que joueuse, entraineur et dirigeante.
Pour Newsletter: 

Marie-Christine Decker est décédée à l'âge de 59 ans

Corps: 

Marie-Christine Decker avait porté le maillot bleu à cinq reprises entre 1980 et 1981. Elle fut également joueuse au Stade Marseillais Université Club (SMUC) et au CS Toulon notamment.
Son investissement dans le basket s’est poursuivi après sa carrière de joueuse et elle arbitrait et entrainait au Basket Club Saussetois cette saison encore.
La FFBB tient à présenter à sa famille et ses proches ses plus sincères condoléances.

Catégorie: 
Surtitre: 
Patrimoine
Auteur: 
Service de presse FFBB / Avec l'aide de Jeannette Laggiard
Date d’écriture: 
Mardi, 4. Janvier 2022
Vignette: 
Ancienne Internationale en 1980 et 1981, Marie-Christine Decker est décédée le 17 décembre dernier
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Fille de l’internationale et académicienne du basket, Anne-Marie Colchen, Marie-Christine Decker, ancienne internationale et dévouée au basket, qui arbitrait encore ces derniers jours de décembre, s'est éteinte à la veille de ses 60 ans, le 17 décembre dernier.
crédit: 
DR
Pour Newsletter: 

Ostrowski intronisé !

Corps: 

Stéphane Ostrowski figure dans cette promotion 2020 aux côtés d’illustres sportifs comme Georges Aillères, David Douillet, Ingrid Lafforgue, Roxana Maracineanu, Jean-Pierre Papin, Freddy Arroyo, Muriel Hurtis, Jean Laudet, Georges Turlier ou encore Jean Todt et l'équipe de France de rugby à 15 de 1977.

« Quand vous êtes reconnu c’est une satisfaction, je me sentais déjà honoré d’avoir été proposé par le Club des internationaux de basket. C’est un honneur déjà, une forme de reconnaissance et c’est toujours satisfaisant de voir que l’on a laissé une trace de ce que l’on a pu réaliser dans sa discipline. » glisse simplement Stéphane Ostrowski.

Cette récompense est l’occasion pour lui de retracer tout le chemin parcouru depuis son club de quartier de Lyon aux sommets européens avec le CSP Limoges et ses nombreuses campagnes internationales (193 sélections). « J’ai eu une carrière très longue et j’ai aussi commencé tard. J’ai fait beaucoup d’autres sports avant le basket. Je n’ai pas le parcours « classique » j’ai commencé le basket à plus de 16 ans. Ce n’était pas du tout gagné d’avance, d’autant que dans ma famille personne n’avait pratiqué le basket. Je n’étais donc pas du tout destiné à évoluer dans cette discipline. C’est le fruit des rencontres, des circonstances qui ont fait que je me suis dirigé vers le basket.

De nombreux joueurs et coaches ont jalonné sa carrière, Jacques Monclar fait partie de ces rencontres qui ont comptées. « Stéphane est arrivé très vite pas de nulle part mais presque. Quand il arrive au Mans, il se structure, il travaille physiquement de manière remarquable. Stéphane a été un des premiers, à la fois en terme de Musculation, en terme d’hygiène alimentaire, en terme d’hygiène de sommeil, à faire très attention. Il était largement en avance. Et il a réussi une formidable carrière en développant ces mouvements à l’intérieur, son shoot extérieur toujours sous une allure assez frêle il était d’une solidité sans égal. D’une résistance, d’un cardio sans égal. Il a fait une carrière fantastique, il a su se remettre en cause, il a su changer son jeu, il a su évoluer avec la ligne à trois-points. Il était devenu aussi un passeur remarquable, lui qui au départ était essentiellement un scoreur, il a ajouté plein de cordes à son arc, son hygiène, sa qualité d’entrainement et son investissement ont été récompensés par sa longévité au plus haut niveau » se souvient son ancien entraineur à Antibes.

Stéphane Ostrowski est le 18e basketteur à recevoir les Gloires du Sport, il rejoint Roger Antoine, Jean-Paul Beugnot, André Buffière, Robert Busnel, Jacky Chazalon, Richard Dacoury, Max Dorigo, Hervé Dubuisson, Alain Gilles, Irène Guidotti, Yannick Souvré, Jacques Cachemire, Elisabeth Riffiod, Antoine Rigaudeau, Jean Degros, Isabelle Fijalkowski et l'équipe du Clermont Université Club au palmarès.

Il faut saluer l'investissement du Club des Internationaux auprès de la Fédération des Internationaux du Sport Français (FISF) et de Nicole Pierre-Sanchez chargée du dossier FISF, qui a permis l’entrée régulière, ces dernières années, de basketteuses et basketteurs dans ce Hall of Fame du sport français.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Club des Internationaux
Date d’écriture: 
Mercredi, 8. Décembre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Élu dans la promotion 2020 des Gloires du Sports, Stéphane Ostrowski a été honoré ce mercredi 8 décembre, au cours de la cérémonie qui s’est déroulé à la Maison du Sport Français à Paris. Sa carrière exemplaire lui a ouvert les portes de ce Panthéon du sport français.
crédit: 
FISF
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="fr" dir="ltr">Très honoré de cette distinction &lt;Gloires du Sport&gt; et de faire partie d une prestigieuse promo dont <a href="https://twitter.com/DDouillet?ref_src=twsrc%5Etfw">@DDouillet</a>, <a href="https://twitter.com/RoxaMaracineanu?ref_src=twsrc%5Etfw">@RoxaMaracineanu</a>, Jean Pierre Papin, Jean Todt… merci au <a href="https://twitter.com/Club_InternBB?ref_src=twsrc%5Etfw">@Club_InternBB</a>, a la <a href="https://twitter.com/hashtag/FISF?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FISF</a> , à <a href="https://twitter.com/JMonclar?ref_src=twsrc%5Etfw">@JMonclar</a> et à Jean Pierre Hunckler, vice president de la <a href="https://twitter.com/hashtag/FFBB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FFBB</a> <a href="https://t.co/P7sPUPoVQQ">pic.twitter.com/P7sPUPoVQQ</a></p>&mdash; Stéphane Ostrowski (@StephOstrowski1) <a href="https://twitter.com/StephOstrowski1/status/1468740002792230920?ref_src=twsrc%5Etfw">December 9, 2021</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;height:0;overflow:hidden;"> <iframe style="width:100%;height:100%;position:absolute;left:0px;top:0px;overflow:hidden" frameborder="0" type="text/html" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/xrxmdx?autoplay=1" width="100%" height="100%" allowfullscreen allow="autoplay"> </iframe> </div>
Pour Newsletter: 

Prix de la Rue de Trévise – Mise à jour de l’appel à candidatures

Corps: 
Il a été décidé de prolonger le dépôt des candidatures jusqu’au 31 décembre 2021 en raison de la situation sanitaire qui a perturbé le travail de recherche universitaire. L’objectif est de permettre aux candidats qui n’ont pas pu s’inscrire avant l’été 2021 en raison de la situation perturbée et du report de leur soutenance de mémoire au-delà de la date prévue initialement de s’inscrire au Prix de la Rue de Trévise.
 
Retrouvez ici l’appel à candidatures : http://www.ffbb.com/node/37168/edit , la présentation et le règlement du Prix : http://www.ffbb.com/ffbb/patrimoine/prix-de-la-rue-de-trevise/presentation
Catégorie: 
Surtitre: 
Prix de la Rue de Trévise
Date d’écriture: 
Mardi, 19. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
La Commission Patrimoine & Légendes FFBB diffuse un appel à candidatures mis à jour pour la quatrième édition du Prix de la Rue de Trévise.
Pour Newsletter: 

Nicolas Batum remporte le Trophée Alain Gilles 2021

Corps: 
L’ailier des L.A. Clippers, médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de Tokyo avec l’Équipe de France a été élu par un jury de 17 membres, invité à présenter son tiercé de tête afin de distribuer les 10 points (1ère place), 7 points (2e place) et 5 points (3e place). Les performances des joueurs et des joueuses lors de la saison de club 2021/22 et lors des compétitions internationales 2021 ont été prises en compte pour déterminer l’identité du lauréat. Le public a également fait part de ses choix par internet, Nicolas Batum, terminant en tête des votes.
 
Deuxième rebondeur, troisième passeur et meilleur contreur des Bleus aux Jeux Olympiques, Nicolas Batum était le joueur le plus utilisé par Vincent Collet à Tokyo. Son impact déterminant en quart de finale face à l’Italie (15 pts, 14 rbds) puis son contre décisif sur Klemen Prepelic en demi-finale contre la Slovénie ont marqué les esprits des votants, tout comme sa renaissance en NBA. Sorti de la rotation des Hornets, le transfert du capitaine de l’Équipe de France vers les Clippers a changé la donne. Elément déterminant de la franchise californienne, il a largement contribué à la première qualification en finale de Conférence NBA de l’histoire des Clippers.
 
Nicolas Batum devance Rudy Gobert dans le classement, au terme d’une élection particulièrement serrée. Meilleur défenseur NBA pour la troisième année consécutive, élu dans le meilleur cinq des Jeux Olympiques, le pivot du Jazz, vainqueur en 2019 est passé très près d’un deuxième sacre.
 
Les résultats
Joueur Points Première place
Nicolas Batum 126 10
Rudy Gobert 99 8
Sandrine Gruda 45 -
Evan Fournier 32 -
Migna Touré 27 -
Gabby Williams 22 -
Nando De Colo 19 -
Alexia Chartereau 14 -
Valériane Vukosavljevic 12 -
Marie-Eve Paget 5 -

 

Le jury 2021
Jean-Pierre Siutat (représentant FFBB), Jacques Commères (DTN), Alain Béral (LNB), Carole Force (LFB), Isabelle Fijalkowski (Club des Internationaux), Brisco (personnalité), Yann Ohnona (L’Equipe), Thomas Bach (AFP), Barbara Youinou (Est Républicain), Yann Casseville (Basket), George Eddy (Canal +), Pascal Legendre (www.basketeurope.com), Gabriel Pantel Jouve (www.bebasket.com), Christophe Remise (Le Figaro), Julien Lesage (Le Parisien), Thomas Berjoan (FIBA), Julien Guérineau (Basketball Magazine), le public.

Le Palmarès
2015 - Nando De Colo (CSKA Moscou)
2016 - Nando De Colo (CSKA Moscou)
2017 - Céline Dumerc (Basket Landes)
2018 - Fabien Causeur (Real Madrid)
2019 - Rudy Gobert (Utah Jazz)
2020 -
2021 - Nicolas Batum (L.A. Clippers)
Surtitre: 
Trophée Alain Gilles
Date d’écriture: 
Jeudi, 14. Octobre 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le nom du vainqueur du Trophée Alain Gilles, récompensant le meilleur basketteur français de l’année, a été dévoilé ce jour lors de l’Assemblée Générale de la FFBB à Pau. Nicolas Batum (2,03 m, 32 ans) succède à Rudy Gobert.
Pour Newsletter: 

7 nouveaux académiciens du basket français

Corps: 

Le Comité d’Honneur de l’Académie avait procédé à l’élection de la nouvelle promotion au printemps dernier. Voici les noms des 7 nouveaux Académiciens du Basket Français, promotion 2021.

Au titre du collège « pionnier/pionnière » a été honoré :

Michaël RUZGIS (1917-1986), Américain d’origine lituanienne, fut Champion d’Europe en 1939, en tant que joueur (brillant), sous les couleurs de la Lituanie. Il dut rentrer aux Etats-Unis en 1940. Alors qu’il joue au Stade Français après avoir été envoyé en Europe pendant le conflit, il est sollicité par la FFBB pour entrainer l’Équipe de France, l’objectif étant de s’inspirer des méthodes des meilleures équipes. Son passage (1946-1947) fut bref mais représenta une étape fondamentale dans l’histoire du jeu et de la technique en basket-ball en France. Il rassembla les meilleurs joueurs français afin de travailler les fondements techniques et tactiques et posa véritablement les bases d’un entrainement méthodique. Après avoir joué à Monaco, il exporta ses connaissances en Espagne, puis dut rentrer à Chicago, nouvelles étapes d’un périple où basket-ball et grande histoire s’entremêlent pour composer un destin hors du commun.

Au titre du collège « joueurs/joueuses » ont été honorés :

Nicole ANTIBE (Née le 11 avril 1974) a fait ses premières armes à l’INSEP. Elle atteint l’apogée de sa carrière en France au début des années 2000 avec la campagne olympique en 2000, les titres européens en bleu (2001) et en club, la victoire en championnat de France et le titre de meilleure joueuse française du Championnat de France. Elle ne quitte pas les sommets pour autant, et sa passion et son talent vont s’épanouir en Italie où elle remporte de nouveaux titres et accède au rang de star du basket transalpin. Joueuse intérieure très active au jeu très complet, elle était une pièce essentielle des équipes où elle a évolué tout au long de sa longue et belle carrière.

Anna KOTOCOVA (Née le 6 avril 1968) arrive en France en 1990 au BAC Mirande d’Alain Jardel. A partir de 1994, elle évolue sous les couleurs de Bourges et devient une pièce maitresse du club en route vers les sommets nationaux et européens. Joueuse intérieure adroite et technique, capable de tirer à 3 points avec efficacité, de défendre, de donner l’exemple à ses coéquipières, elle pose des problèmes insolubles aux équipes adverses. D’origine slovaque, elle prend la nationalité française et elle s’investit dans l’entrainement une fois sa carrière de joueuse achevée. Elle est aujourd’hui responsable du Pôle Espoirs féminin de Bourges basé au CREPS Centre Val de Loire.

Ed MURPHY (Né le 14 janvier 1956) joua pour le CSP Limoges entre 1981 et 1985. Dans l’intervalle, il gagne 8 titres avec le club, dont deux coupes d’Europe et trois championnats. Capable de se faufiler et de se contorsionner entre les intérieurs adverses pour trouver le chemin du panier, ou bien de faire usage de son tir en suspension atypique et quasi-imparable à mi-distance, c’est un attaquant hors normes. Il tourne à 30 points de moyenne ou plus lors de ses 4 saisons limougeaudes. Son maillot, le N°8, a été retiré par le CSP. Il a marqué le championnat de France et reste l’une des plus grandes figures d’un club qui ne manque pourtant pas de joueurs illustres dans son histoire.

Cyril JULIAN (Né le 29 mars 1974) : Son surnom, le Warrior, en dit long sur la combativité de ce joueur intérieur dont la volonté et la hargne ont bénéficié à l’Equipe de France et aux clubs dont il a porté les couleurs tout au long de sa riche carrière. Son énergie farouche ne résume cependant pas toutes ses qualités de basketteurs. Sans être un géant pour son poste, il jouait juste et dur ; son sens du placement, son excellente sélection de tir servaient idéalement le jeu collectif. Vice-champion olympique, médaillé européen, plusieurs fois champion de France, vainqueur de la Coupe Korac…Son palmarès très complet atteste de ses qualités et de son talent.

Au titre du collège « arbitres » a été honorée :

Chantal JULIEN (Née le 13 novembre 1964) : Elle a remporté le Championnat et la Coupe de France avec Challes-les-Eaux. En parallèle de sa carrière de joueuse, elle se forme à l’arbitrage et gravit les échelons vers le plus haut niveau…Pro A, LFB, Championnat d’Europe, Championnat du Monde, Jeux Olympiques, Coupes d’Europe…Entre 1997 et 2010, elle a arbitré dans les plus grandes compétitions masculines et féminines et dirigé les plus grandes rencontres (dont deux finales olympiques notamment). Une carrière exceptionnelle…

Au titre du collège « entraîneurs » a été honoré :

Pierre DAO (Né le 15 août 1943) : Il débute sa carrière d’entraîneur au CEP Poitiers avant de rejoindre l’ASPO Tours. La réussite est immédiate puisque son équipe parvient à atteindre la finale de la Coupe des Vainqueurs de Coupe en 1976. Les hommes de Pierre Dao remportent le Championnat de France cette année-là et récidivent en 1980. Entre 1975 et 1983, Pierre Dao est également l'entraîneur de l'Équipe de France avec laquelle il participe à quatre Championnats d'Europe. Entraîneur créatif, très attaché au basket américain, il est le premier à avoir vaincu les Etats-Unis à la tête de l’Equipe de France. De 1983 à 1986, il entraine le CSP Limoges avec lequel il remporte deux nouveaux titres de Champion de France. De 1986 à 1992, il occupe la fonction de Directeur Technique National (DTN). Il développa notamment les centres de formations aussi bien au niveau régional que dans les clubs.


Promotion 2021
M. Michaël RUZGIS (Pionnier)
Mme Nicole ANTIBE
Mme Chantal JULIEN
M. Pierre DAO
Mme Anna KOTOCOVA
M. Ed MURPHY
M. Cyril JULIAN


Les académiciens déjà élus :
Promotion 2004 : Mme Jacky CHAZALON, MM. Roger ANTOINE, Christian BALTZER, Jean-Paul BEUGNOT, André BUFFIERE, Maxime DORIGO, Hervé DUBUISSON et Alain GILLES.
Promotion 2005 : Mmes Anne-Marie COLCHEN et Irène GUIDOTTI, MM. Robert BLANCHARD, Robert BUSNEL, Richard DACOURY, Jacques DESSEMME, et Jacques MARCHAND.
Promotion 2006 : Mmes. Elisabeth RIFFIOD et Edith TAVERT, MM. Marcel BARILLE, Raphaël DE BARROS, Robert MONCLAR et Jacques PERRIER.
Promotion 2007 : Mme. Yannick STEPHAN, MM. Jacques CACHEMIRE, Michel CANQUE, Jean DEGROS, Roland ETIENNE, Henri GRANGE et l’Equipe de France Féminine – Médaille de bronze – Championnat du Monde 1934 ; Equipe de France Masculine – Médaille d’argent – JO de Londres 1948.
Promotion 2008 : Mmes Georgette COSTE-VENITIEN et Catherine MALFOIS, MM. Louis BERTORELLE, Bernard GASNAL, Jean-Michel SENEGAL et M. Pierre TESSIER.
Promotion 2009 : Mme Odile SANTANIELLO, MM. André TONDEUR, Joë JAUNAY, Jean-Claude BONATO, et Jean PERNICENI.
Promotion 2010 : MM. Jacques FLOURET, Eric BEUGNOT, Antoine RIGAUDEAU, Pierre SEILLANT et l’Equipe de France Masculine – Médaille d’argent – JO de Sydney 2000.
Promotion 2011 : Mme Yvonne SANTAIS-HOUEL, Yannick SOUVRE-VACHERON, Isabelle FIJALKOWSKI, MM. Philip SZANYIEL, Jacques MONCLAR, Yvan MAININI, et l’Equipe de France Féminine – Médaille d’or – CE 2001.
Promotion 2012 : Mme Lucienne VELU-CHAPILLON, Jacqueline DELACHET, Paoline EKAMBI, MM. Jacques HUGUET, René CHOCAT, Roger HAUDEGAND.
Promotion 2013 : Mme Ginette MAZELLE, MM. Emile FREZOT, Stéphane OSTROWSKI, Jean BAYLE-LESPITAU et Max MAMIE.
Promotion 2014 : Mmes Martine CAMPI et Cathy MELAIN, MM. Jim BILBA, Gérard BOSC, Wladimir FABRIKANT, Henry FIELDS, Michel RAT
Promotion 2015 : Mmes Sandra LE DREAN et Colette PASSEMARD, MM. Jean-Claude BIOJOUT, Charles BOIZARD, Yann BONATO, Xavier POPELIER et Michel LE RAY
Promotion 2016 : Mme Françoise QUIBLIER, MM. Robert COHU, Freddy HUFNAGEL, Jean-Pierre STAELENS et André VACHERESSE
Promotion 2017 : Mmes Danielle PETER et Loëtitia MOUSSARD, MM. Louis DEVOTI, Jean-Pierre DUSSEAULX, Henry LESMAYOUX et Laurent SCIARRA
Promotion 2018 : Mmes Geneviève GUINCHARD et Nathalie LESDEMA, MM. Wladimir BOURYSCHKINE, Laurent FOIREST, Frédéric FORTE et Moustapha SONKO
Promotion 2019 : Mmes Edwige Lawson et Audrey SAURET, MM. Didier Gadou, Stéphane RISACHET et Emile TOUZET ainsi que l’Équipe de France Féminine – Médaille d’or – Championnat d’Europe 2009
Promotion 2020 : Mmes Emmeline NDONGUE, Marguerite RADIDEAU, MM. Jean-Claude BOIS, Alain JARDEL, Alain LARROUQUIS, Ronny TURIAF

Le Comité d’Honneur 2021 :
M. Gérard BOSC (Président), Mmes Françoise AMIAUD, Martine CAMPI, Jacky CHAZALON, Isabelle FIJALKOWSKI et Geneviève GUINCHARD, MM. Jean-Claude BOIS, Jean DONNADIEU, Maxime DORIGO, Bernard GROSGEORGE, Pascal LEGENDRE et Michel RAT.
 

Catégorie: 
Surtitre: 
Académie du Basket
Date d’écriture: 
Vendredi, 15. Octobre 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Vendredi 15 octobre, 7 nouveaux membres ont fait leur entrée au sein de l’Académie du Basket français, à l’occasion de l’Assemblée Générale de la FFBB qui se déroulait à Pau. Ils ont été honorés en compagnie des académiciens de la promotion 2020, qui n’avaient pas pu être présentés publiquement l’an dernier, en raison de la situation sanitaire. Ils rejoignent ainsi les grands noms qui constituent les 16 promotions précédentes de ce « hall of fame » du basket français.
Pour Newsletter: 

Les lauréats 2020 ont reçu leurs trophées

Corps: 

Voici les 6 Académiciens du Basket Français, promotion 2020.

Au titre du collège « pionnier/pionnière » :

Marguerite Radideau (1907-1978)
Marguerite Radideau fut athlète et basketteuse de 1924 à 1930. Elle débute l’athlétisme aux Linnet’s de Saint-Maur en 1924. Elle bat plusieurs records du Monde et participe aux Jeux Mondiaux féminins de 1926 et 1930 et aux Jeux olympiques en 1928. En basket, elle fait partie des Linnet’s à la création de l’équipe. Elle est le bras droit de Lucienne Velu et remporte trois titres de Championne de France en 1928, 1929 et 1930. Elle est Internationale au lancement de l’équipe de France FSFSF (Fédération des Sociétés Féminines Sportives de France) et participe au Championnat d’Europe 1930 à Strasbourg (Or) et au Championnat du Monde 1930 à Prague (Argent). Calme et discrète, ce n’en est pas moins une redoutable compétitrice. Elle arrête la compétition en 1931 après avoir épousé Pierre Schoebel, plongeur qui participera aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1932.

Au titre du collège « joueurs/joueuses » :

Emmeline Ndongue – Née le 25 avril 1983
Championne d’Europe 2009 et triple médaillée européenne, vice-championne olympique, championne de France à cinq reprises, vainqueur de la Coupe de France quatre fois et de la Coupe de la Fédération trois fois, de l’Euroligue en 2001, meilleure joueuse française du championnat de France en 2011…Elle compte 196 sélections en Équipe de France…Au-delà de ses qualités exceptionnelles en défense, où elle alliait taille, mobilité et intensité, elle était une joueuse d’équipe déterminante par sa motivation, son exigence et son sens du collectif. L’ampleur de son palmarès en témoigne.


Ronny Turiaf – Née le 13 janvier 1983
Bien que n’ayant jamais été médaillé avec l’Équipe de France séniors, il est, aux côtés de Tony Parker et de Boris Diaw, un symbole de l’Équipe de France des années 2000-2010. Partenaires au Centre fédéral, champions d’Europe juniors en 2000 à Zadar au terme d’un parcours épique conclu en finale face à la Croatie par un panier à la dernière seconde de…Ronny Turiaf, ils incarnent une génération ambitieuse et très attachée au maillot bleu.

A l’issue d’un parcours universitaire remarquable à Gonzaga, Ronny Turiaf est drafté par les Los Angeles Lakers en 2005. Lorsque les médecins lui détectent un problème cardiaque, sa carrière sportive semble compromise. Pourtant, 6 mois après avoir subi une opération à cœur ouvert, Ronny dispute sa première rencontre en NBA. Il effectue sa carrière en club dans plusieurs franchises de la ligue nord-américaine. En 2012, il est champion NBA avec le Miami Heat. Joueur apprécié pour son inextinguible énergie, sa volonté farouche, son engagement sans faille, il a été considéré comme un coéquipier précieux et exemplaire dans toutes les équipes au sein desquelles il a évolué.

Alain Larrouquis – Né le 15 juin 1950
Aux dires de ses coéquipiers, il ne valait mieux pas perdre aux côtés d’Alain Larrouquis…A ses qualités de basketteurs, à l’élégance de son tir en suspension, il ajoutait une haine de la défaite qui a profité à un Elan Béarnais Orthez émergeant. Le meneur de jeu adroit et déterminé accompagna le club dans son ascension vers les sommets, avant d’aller exercer son talent à l’ASVEL puis à Antibes.


Au titre du collège « arbitres »  :

Jean-Claude Bois – Né le 5 février 1936
Jean-Claude Bois a découvert le basket près d’Orléans (au Cercle Laïque des Tourelles d’Olivet) mais il dut délaisser le terrain pour poursuivre ses études à l’école normale. Il retrouva le basket-ball en tant qu’arbitre. Il excella dans ce domaine et fut nommé arbitre international en 1971. Il mena une carrière exemplaire (238 rencontres internationales arbitrées dont la finale du Championnat d’Europe féminin 1982). Il s’investit également en tant que dirigeant au sein de la Ligue régionale du Centre, dont il fut le président. Il entra au Comité directeur de la FFBB en 1988 et devint Trésorier et Vice-Président (1996-2004) de la Fédération. Son accession récente au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite vient consacrer une carrière exceptionnelle au service du basket-ball.

Au titre du collège « entraîneurs » :

Alain Jardel – Né le 16 juin 1946
En basket-ball, le panier contre son camp est interdit…C’est la « jurisprudence Jardel », en référence à l’astuce qui permit à Mirande de renverser un match…Pourtant, résumer Alain Jardel à ses brillants tours de passe-passe avec le règlement serait injuste… injuste pour son palmarès et injuste pour sa vision collective du basket au service de la performance. Le premier titre international majeur du basket français a été remporté par l’Équipe de France féminine en 2001. Ces douze filles en or étaient entrainées par Alain Jardel. En club, il était l’âme du BAC Mirande, qu’il conduit au sommet du Championnat de France.

Promotion 2020
Mme. Marguerite RADIDEAU (Collège Pionniers)
Mme Emmeline NDONGUE
M. Ronny  TURIAF
M. Alain LARROUQUIS
M Jean-Claude BOIS
M. Alain JARDEL


Les académiciens déjà élus :

Promotion 2004 : Mme Jacky CHAZALON, MM. Roger ANTOINE, Christian BALTZER, Jean-Paul BEUGNOT, André BUFFIERE, Maxime DORIGO, Hervé DUBUISSON et Alain GILLES.

Promotion 2005 : Mmes Anne-Marie COLCHEN et Irène GUIDOTTI, MM. Robert BLANCHARD, Robert BUSNEL, Richard DACOURY, Jacques DESSEMME, et Jacques MARCHAND.

Promotion 2006 : Mmes. Elisabeth RIFFIOD et Edith TAVERT, MM. Marcel BARILLE, Raphaël DE BARROS, Robert MONCLAR et Jacques PERRIER.

Promotion 2007 : Mme. Yannick STEPHAN, MM. Jacques CACHEMIRE, Michel CANQUE, Jean DEGROS, Roland ETIENNE, Henri GRANGE et l’Equipe de France Féminine – Médaille de bronze – Championnat du Monde 1934 ; Equipe de France Masculine – Médaille d’argent – JO de Londres 1948.

Promotion 2008 : Mmes Georgette COSTE-VENITIEN et Catherine MALFOIS, MM. Louis BERTORELLE, Bernard GASNAL, Jean-Michel SENEGAL et M. Pierre TESSIER.

Promotion 2009 : Mme Odile SANTANIELLO, MM. André TONDEUR, Joë JAUNAY, Jean-Claude BONATO, et Jean PERNICENI.

Promotion 2010 : MM. Jacques FLOURET, Eric BEUGNOT, Antoine RIGAUDEAU, Pierre SEILLANT et l’Equipe de France Masculine – Médaille d’argent – JO de Sydney 2000.

Promotion 2011 : Mme Yvonne SANTAIS-HOUEL, Yannick SOUVRE-VACHERON, Isabelle FIJALKOWSKI, MM. Philip SZANYIEL, Jacques MONCLAR, Yvan MAININI, et l’Equipe de France Féminine – Médaille d’or – CE 2001.

Promotion 2012 : Mme Lucienne VELU-CHAPILLON, Jacqueline DELACHET, Paoline EKAMBI, MM. Jacques HUGUET, René CHOCAT, Roger HAUDEGAND.

Promotion 2013 : Mme Ginette MAZELLE, MM. Emile FREZOT, Stéphane OSTROWSKI, Jean BAYLE-LESPITAU et Max MAMIE.

Promotion 2014 : Mmes Martine CAMPI et Cathy MELAIN, MM. Jim BILBA, Gérard BOSC, Wladimir FABRIKANT, Henry FIELDS, Michel RAT

Promotion 2015: Mmes Sandra LE DREAN et Colette PASSEMARD, MM. Jean-Claude BIOJOUT, Charles BOIZARD, Yann BONATO, Xavier POPELIER et Michel LE RAY

Promotion 2016: Mme Françoise QUIBLIER, MM. Robert COHU, Freddy HUFNAGEL, Jean-Pierre STAELENS et André VACHERESSE

Promotion 2017: Mmes Danielle PETER et Loëtitia MOUSSARD, MM. Louis DEVOTI, Jean-Pierre DUSSEAULX, Henry LESMAYOUX et Laurent SCIARRA

Promotion 2018 : Mmes Geneviève GUINCHARD et Nathalie LESDEMA, MM. Wladimir BOURYSCHKINE, Laurent FOIREST, Frédéric FORTE et Moustapha SONKO

Promotion 2019 : Mmes Edwige Lawson et Audrey SAURET, MM. Didier Gadou, Stéphane RISACHET et Emile TOUZET ainsi que l’Équipe de France Féminine – Médaille d’or – Championnat d’Europe 2009

Le Comité d’Honneur 2020 :
M. Gérard BOSC (Président), , Mmes Françoise AMIAUD, Martine CAMPI, Jacky CHAZALON, Isabelle FIJALKOWSKI et Geneviève GUINCHARD, Jean-Claude BOIS, Maxime DORIGO, Jean DONNADIEU, Bernard GROSGEORGE, Pascal LEGENDRE et Michel RAT.

Catégorie: 
Surtitre: 
Académie du Basket
Date d’écriture: 
Vendredi, 15. Octobre 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
En raison de la crise sanitaire, les lauréats de la promotion 2020 de l'Académie du Basket n'avait pas pu recevoir leurs trophées, comme le veut la tradition, lors de l'Assemblée Générale de la FFBB au Touquet. C'est désormais chose faite, puisque les 6 académiciens, élus en 2020, ont été récompensés ce soir à Pau en ouverture de l'AG fédérale.
Pour Newsletter: 

Marie Françoise Bethoux est décédée

Corps: 

Sa mère, Yvonne-Santais Houel, joueuse emblématique des Linnet’s de Saint-Maur, avait marqué l’Equipe de France féminine avant-guerre. Sa fille, Marie-Françoise Bethoux, surnommée "Marif", incarnait l’engagement au service du basket, comme son parcours de dirigeante l’illustrait, et la passion, comme son soutien indéfectible des Equipes de France l’attestait. Elle fut notamment de nombreux voyages pour supporter les Bleues. Présidente iconique du Red Star Club de Champigny dans le Val de Marne (94), médaillée d'Or de la FFBB en 2004, elle était une figure du basket-ball francilien.

Catégorie: 
Surtitre: 
Patrimoine
Auteur: 
Service de presse FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 30. Septembre 2021
Vignette: 
Marie Françoise Bethoux est partie à l'âge de 79 ans
Chapeau: 
Présidente emblématique du Red Star Club de Champigny (94), ambassadrice du sport féminin, Marie-Françoise Bethoux s'en est allée, en début de semaine, à l'âge de 79 ans.
crédit: 
Bellenger / is / FFBB
Pour Newsletter: 

Votez pour le meilleur basketteur français de l'année !

Corps: 
Depuis 2015, la FFBB a créé le trophée Alain Gilles qui récompense le basketteur ou la basketteuse français de la saison. Le lauréat est désigné par le public (vote comptant pour une voix) et un jury composé de 17 votants qui se réunit chaque année à Paris pour procéder aux votes. Vous aussi vous pouvez voter en choisissant votre joueur ou votre joueuse ci-dessous.

 

 
 
Catégorie: 
Surtitre: 
Trophée Alain Gilles 2021
Date d’écriture: 
Mercredi, 25. Août 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Qui succèdera à Rudy Gobert récompensé en 2019 ? Cette année, 11 joueurs et joueuses sont nominés au Trophée Alain Gilles. Vous pouvez voter pour votre favori en participant au vote public avant le 3 septembre à minuit et ainsi tenter de remporter un maillot de l'Equipe de France.
Pour Newsletter: 

Le nouveau numéro du journal du club est disponible

Corps: 

 Vous trouverez dans ce nouveau numéro :
- Des nouvelles des Equipes de France féminine et masculine en route pour les JO de Tokyo, mais avant, les filles joueront, en France à Strasbourg, leur EuroBasket avec l’espoir de la plus belle des médailles. Nous espérons pouvoir les rencontrer à Bercy pour les France Espagne le 10 juillet.
- Les Pionnières mises en lumière par Arnaud SEVAUX et Daniel CHAMPSAUR avec un premier titre de Championnes d’Europe et du Monde en 1930 !!
- Mais aussi : les Bourses offertes à de jeunes espoirs, le Trophée du CLUB à Isabelle Yacoubou, l’AG à Bourges, la sortie de la série 8 des Trading Cards, les élus de l’Académie du basket et les autres distinctions dont nous sommes fiers et, malheureusement la liste trop longue de ceux qui nous ont quittés.
- une interview de Diandra TCHATCHOUANG permet de mieux la connaitre et  d’être informés de son engagement social.
- Les objectifs du CLUB pour 2021, ses Missions, et l’Agenda 2021 avec l’AG qui devrait se tenir à Strasbourg si la situation sanitaire le permet.
 

Télécharger le journal du club des internationaux

Catégorie: 
Surtitre: 
Club des internationaux
Date d’écriture: 
Mardi, 4. Mai 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Afin de maintenir le lien, le club des internationaux sort son journal annuel n°11 à destination de ses adhérents, qui est aussi envoyé par courrier et disponible sur le site dans la partie “activités” du CLUB.
Pour Newsletter: 

La promotion 2020 a été dévoilée

Corps: 

Le Comité d’Honneur de l’Académie avait procédé à l’élection de la nouvelle promotion au printemps dernier. La situation sanitaire n’a pas permis de dévoiler les noms des nouveaux Académiciens au cours d’une cérémonie qui se tient traditionnellement en ouverture de l’Assemblée Générale FFBB (cette année au Touquet-Paris-Plage, 16 et 17 octobre). Voici les noms des 6 nouveaux Académiciens du Basket Français, promotion 2020.

Au titre du collège « pionnier/pionnière » :

Marguerite Radideau (1907-1978)
Marguerite Radideau fut athlète et basketteuse de 1924 à 1930. Elle débute l’athlétisme aux Linnet’s de Saint-Maur en 1924. Elle bat plusieurs records du Monde et participe aux Jeux Mondiaux féminins de 1926 et 1930 et aux Jeux olympiques en 1928. En basket, elle fait partie des Linnet’s à la création de l’équipe. Elle est le bras droit de Lucienne Velu et remporte trois titres de Championne de France en 1928, 1929 et 1930. Elle est Internationale au lancement de l’équipe de France FSFSF (Fédération des Sociétés Féminines Sportives de France) et participe au Championnat d’Europe 1930 à Strasbourg (Or) et au Championnat du Monde 1930 à Prague (Argent). Calme et discrète, ce n’en est pas moins une redoutable compétitrice. Elle arrête la compétition en 1931 après avoir épousé Pierre Schoebel, plongeur qui participera aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1932.

Au titre du collège « joueurs/joueuses » :

Emmeline Ndongue – Née le 25 avril 1983
Championne d’Europe 2009 et triple médaillée européenne, vice-championne olympique, championne de France à cinq reprises, vainqueur de la Coupe de France quatre fois et de la Coupe de la Fédération trois fois, de l’Euroligue en 2001, meilleure joueuse française du championnat de France en 2011…Elle compte 196 sélections en Équipe de France…Au-delà de ses qualités exceptionnelles en défense, où elle alliait taille, mobilité et intensité, elle était une joueuse d’équipe déterminante par sa motivation, son exigence et son sens du collectif. L’ampleur de son palmarès en témoigne.


Ronny Turiaf – Née le 13 janvier 1983
Bien que n’ayant jamais été médaillé avec l’Équipe de France séniors, il est, aux côtés de Tony Parker et de Boris Diaw, un symbole de l’Équipe de France des années 2000-2010. Partenaires au Centre fédéral, champions d’Europe juniors en 2000 à Zadar au terme d’un parcours épique conclu en finale face à la Croatie par un panier à la dernière seconde de…Ronny Turiaf, ils incarnent une génération ambitieuse et très attachée au maillot bleu.

A l’issue d’un parcours universitaire remarquable à Gonzaga, Ronny Turiaf est drafté par les Los Angeles Lakers en 2005. Lorsque les médecins lui détectent un problème cardiaque, sa carrière sportive semble compromise. Pourtant, 6 mois après avoir subi une opération à cœur ouvert, Ronny dispute sa première rencontre en NBA. Il effectue sa carrière en club dans plusieurs franchises de la ligue nord-américaine. En 2012, il est champion NBA avec le Miami Heat. Joueur apprécié pour son inextinguible énergie, sa volonté farouche, son engagement sans faille, il a été considéré comme un coéquipier précieux et exemplaire dans toutes les équipes au sein desquelles il a évolué.

Alain Larrouquis – Né le 15 juin 1950
Aux dires de ses coéquipiers, il ne valait mieux pas perdre aux côtés d’Alain Larrouquis…A ses qualités de basketteurs, à l’élégance de son tir en suspension, il ajoutait une haine de la défaite qui a profité à un Elan Béarnais Orthez émergeant. Le meneur de jeu adroit et déterminé accompagna le club dans son ascension vers les sommets, avant d’aller exercer son talent à l’ASVEL puis à Antibes.


Au titre du collège « arbitres »  :

Jean-Claude Bois – Né le 5 février 1936
Jean-Claude Bois a découvert le basket près d’Orléans (au Cercle Laïque des Tourelles d’Olivet) mais il dut délaisser le terrain pour poursuivre ses études à l’école normale. Il retrouva le basket-ball en tant qu’arbitre. Il excella dans ce domaine et fut nommé arbitre international en 1971. Il mena une carrière exemplaire (238 rencontres internationales arbitrées dont la finale du Championnat d’Europe féminin 1982). Il s’investit également en tant que dirigeant au sein de la Ligue régionale du Centre, dont il fut le président. Il entra au Comité directeur de la FFBB en 1988 et devint Trésorier et Vice-Président (1996-2004) de la Fédération. Son accession récente au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite vient consacrer une carrière exceptionnelle au service du basket-ball.

Au titre du collège « entraîneurs » :

Alain Jardel – Né le 16 juin 1946
En basket-ball, le panier contre son camp est interdit…C’est la « jurisprudence Jardel », en référence à l’astuce qui permit à Mirande de renverser un match…Pourtant, résumer Alain Jardel à ses brillants tours de passe-passe avec le règlement serait injuste… injuste pour son palmarès et injuste pour sa vision collective du basket au service de la performance. Le premier titre international majeur du basket français a été remporté par l’Équipe de France féminine en 2001. Ces douze filles en or étaient entrainées par Alain Jardel. En club, il était l’âme du BAC Mirande, qu’il conduit au sommet du Championnat de France.

Promotion 2020
Mme. Marguerite RADIDEAU (Collège Pionniers)
Mme Emmeline NDONGUE
M. Ronny  TURIAF
M. Alain LARROUQUIS
M Jean-Claude BOIS
M. Alain JARDEL


Les académiciens déjà élus :

Promotion 2004 : Mme Jacky CHAZALON, MM. Roger ANTOINE, Christian BALTZER, Jean-Paul BEUGNOT, André BUFFIERE, Maxime DORIGO, Hervé DUBUISSON et Alain GILLES.

Promotion 2005 : Mmes Anne-Marie COLCHEN et Irène GUIDOTTI, MM. Robert BLANCHARD, Robert BUSNEL, Richard DACOURY, Jacques DESSEMME, et Jacques MARCHAND.

Promotion 2006 : Mmes. Elisabeth RIFFIOD et Edith TAVERT, MM. Marcel BARILLE, Raphaël DE BARROS, Robert MONCLAR et Jacques PERRIER.

Promotion 2007 : Mme. Yannick STEPHAN, MM. Jacques CACHEMIRE, Michel CANQUE, Jean DEGROS, Roland ETIENNE, Henri GRANGE et l’Equipe de France Féminine – Médaille de bronze – Championnat du Monde 1934 ; Equipe de France Masculine – Médaille d’argent – JO de Londres 1948.

Promotion 2008 : Mmes Georgette COSTE-VENITIEN et Catherine MALFOIS, MM. Louis BERTORELLE, Bernard GASNAL, Jean-Michel SENEGAL et M. Pierre TESSIER.

Promotion 2009 : Mme Odile SANTANIELLO, MM. André TONDEUR, Joë JAUNAY, Jean-Claude BONATO, et Jean PERNICENI.

Promotion 2010 : MM. Jacques FLOURET, Eric BEUGNOT, Antoine RIGAUDEAU, Pierre SEILLANT et l’Equipe de France Masculine – Médaille d’argent – JO de Sydney 2000.

Promotion 2011 : Mme Yvonne SANTAIS-HOUEL, Yannick SOUVRE-VACHERON, Isabelle FIJALKOWSKI, MM. Philip SZANYIEL, Jacques MONCLAR, Yvan MAININI, et l’Equipe de France Féminine – Médaille d’or – CE 2001.

Promotion 2012 : Mme Lucienne VELU-CHAPILLON, Jacqueline DELACHET, Paoline EKAMBI, MM. Jacques HUGUET, René CHOCAT, Roger HAUDEGAND.

Promotion 2013 : Mme Ginette MAZELLE, MM. Emile FREZOT, Stéphane OSTROWSKI, Jean BAYLE-LESPITAU et Max MAMIE.

Promotion 2014 : Mmes Martine CAMPI et Cathy MELAIN, MM. Jim BILBA, Gérard BOSC, Wladimir FABRIKANT, Henry FIELDS, Michel RAT

Promotion 2015: Mmes Sandra LE DREAN et Colette PASSEMARD, MM. Jean-Claude BIOJOUT, Charles BOIZARD, Yann BONATO, Xavier POPELIER et Michel LE RAY

Promotion 2016: Mme Françoise QUIBLIER, MM. Robert COHU, Freddy HUFNAGEL, Jean-Pierre STAELENS et André VACHERESSE

Promotion 2017: Mmes Danielle PETER et Loëtitia MOUSSARD, MM. Louis DEVOTI, Jean-Pierre DUSSEAULX, Henry LESMAYOUX et Laurent SCIARRA

Promotion 2018 : Mmes Geneviève GUINCHARD et Nathalie LESDEMA, MM. Wladimir BOURYSCHKINE, Laurent FOIREST, Frédéric FORTE et Moustapha SONKO

Promotion 2019 : Mmes Edwige Lawson et Audrey SAURET, MM. Didier Gadou, Stéphane RISACHET et Emile TOUZET ainsi que l’Équipe de France Féminine – Médaille d’or – Championnat d’Europe 2009

Le Comité d’Honneur 2020 :
M. Gérard BOSC (Président), , Mmes Françoise AMIAUD, Martine CAMPI, Jacky CHAZALON, Isabelle FIJALKOWSKI et Geneviève GUINCHARD, Jean-Claude BOIS, Maxime DORIGO, Jean DONNADIEU, Bernard GROSGEORGE, Pascal LEGENDRE et Michel RAT.

Catégorie: 
Surtitre: 
ACADÉMIE DU BASKET FRANÇAIS
Auteur: 
Service communication et Archives et patrimoine
Date d’écriture: 
Lundi, 21. Décembre 2020
Vignette: 
Une très belle promotion 2020 de l'Académie du Basket Français
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A l’issue de l’Assemblée Générale élective de samedi, Jean-Pierre Siutat, qui venait d’être réélu à la tête de la FFBB, a dévoilé au nouveau Comité Directeur, la promotion 2020 de l’Académie du Basket Français. Six nouveaux membres ont fait leur entrée officielle au sein de cette académie,. Ils rejoignent ainsi les grands noms qui constituent les 15 promotions précédentes de ce « Hall of Fame » du basket français.
Pour Newsletter: 

Plus d'un siècle d'histoire et d'exploits

Corps: 

En 2011, le Musée du Basket et la FFBB se sont associés pour ouvrir, au siège de la Fédération à Paris, un Espace muséal retraçant l’histoire du basket depuis la création de la fédération. Cet espace a été inauguré par Jean-Pierre Siutat, Président de la FFBB, Yvan Mainini, Président de la FIBA et Gérard Bosc, Président-fondateur du Musée du Basket.

Conçu par le scénographe Philippe Cazaban, l’Espace muséal est un lieu d’exposition traversé par une fresque de 17 mètres de long. Les origines du basket, son développement en France, les hauts faits, les équipes marquantes, les grands noms sont présentés grâce à la mise en scène de pièces remarquables issues des collections du Musée du Basket. L’Espace muséal se renouvelle régulièrement grâce à des expositions thématiques et s’enrichit grâce aux trophées et aux médailles glanés par les Équipes de France.

Situé au rez-de-chaussée de la FFBB, ce n’est pas un Musée au sens strict, mais la porte d’entrée vers la Fédération, un lieu où sont accueillis les visiteurs de passage à la FFBB. Depuis 2014, l’Espace ouvre ses portes au public dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine (JEP).

Cette année, la situation sanitaire a incité la Fédération et le Musée du Basket à procéder autrement. Les Journées du patrimoine 2020 représentent l’occasion de proposer au public la nouvelle version du Musée virtuel du Basket, qui prend la forme d’une visite virtuelle de notre Espace muséal. Cet espace « numérique » représente fidèlement l’espace situé au Rez-de-Chaussée de la FFBB, et vous permettra de découvrir, ou de redécouvrir, librement et quand vous le souhaitez des pièces de collections uniques, des histoires exceptionnelles.

Cette démarche s’inscrit dans la volonté commune de la Fédération et du Musée du Basket de contribuer à la préservation et à la mise en valeur du patrimoine du basket-ball.

Cliquez ici pour débuter la visite ou rendez-vous sur museevirtueldubasket.com

Catégorie: 
Surtitre: 
Le musée virtuel du basket
Date d’écriture: 
Mardi, 22. Septembre 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A l’occasion des Journées du patrimoine (18 et 19 septembre 2020), la Fédération Française de BasketBall a inauguré le Musée Virtuel du Basket. Découvrez les objets exposés et plongez dans plus d’un siècle d’histoire du basket-ball, retrouvez les exploits, les épopées, les légendes du jeu au fil de la visite virtuelle de l’Espace muséal de la FFBB accessible sur museevirtueldubasket.ffbb.com
Pour Newsletter: 

100 ans de basket sur la Côte d'Azur

Corps: 

L’ouvrage présente l'histoire du basket-ball en Côte d’Azur. Le travail de recherche remarquable accompli par Bernard Maccario, Pierre Collomb et Francis Dane met en lumière les grands noms, les grandes équipes et les spécificités du développement du basket azuréen. 
https://www.editionsgilletta.com/produit/100-ans-de-basket-sur-la-cote-d...

Catégorie: 
Surtitre: 
Ouvrage
Date d’écriture: 
Mercredi, 22. Juillet 2020
Vignette: 
Chapeau: 
L'histoire du basket en France a ses spécificités. Le développement de l'activité n'a pas été uniforme sur l'ensemble du territoire et chaque région a ses caractéristiques propres. Un important travail, débouchant sur un ouvrage, a été accompli au sujet de la Côte d'Azur.
Pour Newsletter: 
Tags: 

Mode, basket-ball et patrimoine : le projet Naval Sports Co

Corps: 

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Hugo et je suis le fondateur de Naval Sports Co. Je suis passionné de basketball et de mode, je suis originaire de La Rochelle et j’habite actuellement à Paris.

Qu’est-ce que Naval Sport Co.?

Une marque de sportswear inspirée de l’épopée sportive du Naval Sport Rochelais, un
club de basket-ball fondé en 1954 à La Rochelle par mon grand-père et ses amis.

Comment votre projet est-il né ?

A l’origine je souhaitais faire une réédition du survêtement historique de Naval, basée sur une photo d’époque, pour l’offrir à mon grand-père. Puis je me suis dit que l’histoire de mon grand-père avec Naval était tellement insolite qu’elle méritait d’être partagée au plus grand nombre. Passionné de mode, créer une marque inspirée de Naval est alors apparu comme une évidence pour raconter cette histoire et rendre hommage à mon grand-père.

Qui était Christian Boutin, l’inspirateur de votre projet ?

Christian Boutin est mon grand-père. Nombreux sont ceux qui considèrent qu’il est à ce jour celui qui a le plus marqué le basket rochelais. Son empreinte a duré plus de 40 ans, depuis la fin des années 40 jusqu’au début des années 90. De plus, sa retraite sportive et professionnelle est survenue l’année de ma naissance, et, jusqu’à mon adolescence, nous nous sommes vus quasiment chaque jour. C’est bien sûr lui qui m’a mis un ballon de basket dans les mains, installé un panneau dans le jardin, et accompagné à tous mes entraînements et matchs. Nous avions une relation très fusionnelle et j’ai grandi en écoutant ses récits de Naval. Il est à la fois mon modèle de réussite professionnelle, mon sportif préféré, mon héros…Ce projet est un moyen de lui rendre hommage.

Comment s’est produite sa rencontre avec le Basket ?

Il a commencé le basket à 21 ans, ce qui, même à l’époque (1948), était très tard. Né dans une famille pour qui le sport ne signifiait rien, il commença à travailler à 14 ansdans l’entreprise de son oncle, ce qui l’occupait  du lundi matin au dimanche midi (!) sans un jour de vacances jusqu’à son départ pour le service militaire. Il habitait à proximité immédiate du terrain de Basket de Rupella (club historiqueRochelais), et deux de ses meilleurs amis jouaient pour le club. Ce n’est qu’au retour de l’armée, et par un incroyable concours de circonstances que cette rencontre eut lieu. Un dimanche d’automne, la réserve de Rupella devait disputer un match, et ils n’étaient que 4. C’est alors que l’un des joueurs de l’équipe première, présent au match, eut l’idée d’aller chercher son ami Christian Boutin pour éviter le forfait. Il essuya d’abord un refus bien compréhensible de ce dernier, mais, à force d’insistance, réussit à le convaincre. Christian Boutin joua donc son tout 1er match sans avoir jamais touché un ballon de basket !!! Malgré cette première expérience qui aurait pu l’en dégoûter à jamais, le virus du basket lui avait été inoculé, et pendant les années qui suivirent, il consacra chaque minute de son maigre temps libre à ce sport.

Dans quelles circonstances le club « Naval Sport » a-t-il été créé ?

Christian Boutin jouait donc dans l’équipe de Rupella depuis la saison 49-50, qui avait vu la création de la division « nationale 1 », élite de l’époque. Après 4 saisons dans l’élite, le club était descendu en « Excellence » et avait manqué d’un cheveu la remontée à la fin de la saison 53-54. Depuis plusieurs saisons, les joueurs se plaignaient des conditions de transport, les dirigeants ayant fait des choix quelque peu surprenants. Pour les destinations qui étaient compliquées à rejoindre par le train, ils avaient acquis tout d’abord un cabriolet Delage datant des années 30, déjà hors d’âge en 1950, et dont le système de chauffage avait été démonté pour pallier le risque d’incendie ! Imaginez la traversée du Massif Central en plein hiver pour aller rejoindre Villeurbanne ou Bellegarde ! Lorsque ce respectable véhicule rendit l’âme, le club eut la riche idée de dénicher un corbillard vaguement aménagé en véhicule de transport par l’installation à l’arrière de 2 bancs de bois se faisant face, ce qui avait l’avantage d’embarquer la totalité de l’équipe. Comble de bonheur, la conduite du véhicule était dévolue à… Christian Boutin qui était malheureusement (pour lui) le seul à posséder le permis « transport en commun ». A l’issue de la saison 53-54, les dirigeants avaient assuré aux joueurs que les déplacements seraient effectués dans des conditions normales dès l’entame de la saison suivante. Or, au 1er match extérieur, le corbillard était toujours en service. La semaine suivante, Christian Boutin, qui était devenu Capitaine de l’équipe à la retraite de l’illustre Gino Falorni, avait prévenu les dirigeants, après avis unanime de ses coéquipiers, que l’équipe refuserait de se déplacer si les engagements promis n’étaient pas tenus. C’est exactement ce qui se produisit à l’occasion du 2ème déplacement de la saison, à la nuance près que seuls 3 joueurs mirent leur menace à exécution. Les autres, plus jeunes, et pour certains fils de dirigeants, avaient été entretemps « retournés » par les instances du club. La sanction, implacable, ne se fit pas attendre. Le lundi qui suivit, lors de la réunion de bureau hebdomadaire du club, il fut voté à la quasi-unanimité l’exclusion des 3 joueurs en question. Seul le secrétaire du club avait voté contre, demandant que lesdits joueurs soient entendus avant la décision du bureau. Les « bannis », même pas convoqués, apprirent leur sort le lendemain en lisant la presse locale ! Dès lors, la saison entamée ne leur permettant pas de changer d’équipe, ils décidèrent de monter leur propre club. C’est au sein des chantiers navals Delmas que la nouvelle structure sportive fut implantée. C’était à l’époque le 1er employeur rochelais, et celui des 2 infortunés coéquipiers de Christian Boutin. D’ailleurs, au début de l’aventure, seuls les salariés du chantier pouvaient intégrer l’équipe, à l’exception de Christian Boutin, pour qui une dérogation avait été prévue. Les premiers pas du « Naval Sport Rochelais » furent quelque peu laborieux, ils ne purent disputer que la coupe Charente Maritime, brillamment remportée, en sus de matchs amicaux et de tournois de fin de saison. L’équipe, outre les 3 « ex-nationaux », avait été complétée par 2 réservistes rupelliens venus les rejoindre par solidarité, ainsi qu’un … marcheur et un lanceur de javelot, toussalariés des chantiers. La logistique fut aussi compliquée, la structure n’était que « semicorporative», et l’aide des chantiers Delmas se résumait à une maigre subvention de fonctionnement. Les joueurs durent ainsi prendre en charge tout l’administratif, et batailler pour obtenir des créneaux d’entraînement sur les divers terrains rochelais. Malgré tout, l’aventure commençait…

Qui sont les cofondateurs Georges Ferron et Ange Bertho ?

Comme vous l’aurez sans doute compris, Georges Ferron et Ange Bertho étaient les 2 autres « dissidents », et c’est ce trio qui décida de la naissance de Naval Sport. Ange Bertho habitait dans la même rue que Christian Boutin, à quelques pas du terrain, et avait joué à Rupella depuis la catégorie cadet. Il fut vice-champion de France junior, et ensuite un joueur majeur de l’équipe 1ère. Georges Ferron, plus jeune, avait aussi fait « ses classes » à Rupella et venait d’intégrer l’équipe senior lorsque la « scission » eut lieu. A l’image de la carrière Basket de CB, Naval Sport Co garde l’empreinte de cette ancrage Rochelais ; pouvez-vous nous évoquer cette carrière et ses liens étroits avec la terre rochelaise ? On peut dire que Christian Boutin fut l’homme d’un seul club, puisque Naval Sport fusionna avec Rupella 15 ans après la scission qui avait provoqué sa naissance. Il débuta donc le basket à 21 ans, et intégra l'équipe 1ère à la fin de sa 2ème année de basket, au cours de la saison 49-50, année de la création de la « Nationale ». Cela semble totalement irréaliste à notre époque, mais sa taille (1.83m) qui faisait de lui le plus grand de l’équipe, ainsi qu’un travail technique acharné lui permirent de réaliser son rêve. Il joua ainsi 5 saisons à Rupella, puis fut l’homme-orchestre de Naval Sport, où il cumulait les rôles de capitaine-entraîneur-manager tout en menant le jeu. Durant les 14 saisons de Naval, il gravit tous les échelons de la « départementale » à la « fédérale », échouant à plusieurs reprises d’un souffle pour la montée en Nationale 2 (pro B de l’époque). Il aura donc connu comme joueur toutes les divisions de la FFBB. Il arrêta de jouer en 1968, à 41 ans, au moment de la fusion avec Rupella, dont il fut l’entraîneur jusqu’en 1973. Il fut ensuite directeur sportif et président du club. Après un titre de champion de France de National 4 en 1984, Christian Boutin allait atteindre son graal, par la montée en Pro B en 1989. Il avait remporté le pari fou de faire retrouver l’élite à son club qui n’avait pas connu pareil niveau depuis plus de 35 ans. Après 2 belles saisons, il décidait de se retirer non sans s’être trouvé un successeur pour assurer la pérennité de son action. A ceux qui lui demandaient la raison de cette décision, il répondait invariablement: « place aux jeunes ! ». Mon grand-père était passionné d’histoire et très attaché à sa ville natale qui n’avait pas de secret pour lui.

Parlez-nous de l’évolution de ce club ?

Naval vécut une épopée sportive extraordinaire : après une saison sans championnat officiel, le club s’inscrit en championnat départemental. Après plusieurs montées successives Naval gravit les échelons jusqu’en Fédéral et retrouve son rival historique Rupella-Sport pour des derbys enflammés. L’apogée de Naval restera la victoire en Coupe Sud-ouest 1963 contre les JSA de Bordeaux et ce malgré deux divisions d’écart ! Les bordelais, faut-il le rappeler, jouaient les premiers rôles en excellence nationale (la proB actuelle), et avaient même réalisé une incursion d’une saison dans l’élite nationale. Ils avaient de plus remporté toutes les éditions de la coupe sud ouest depuis sa création, compétition éminemment sélective, puisqu’elle était ouverte à tous les clubs de la grande région toutes divisions confondues. Naval Sport l’emporte 51-44 et devient le premier club Rochelais à remporter cette coupe. Après des années de rivalité, le club fusionne avec Rupella-Sport pour unifier les forces du basket Rochelais au sein d’un seul et même club. Concernant Rupella, fondé en 1932, le club eut l’immense honneur de faire partie des clubs fondateurs de la Nationale en 1949. Il s’est maintenu pendant 4 saisons dans l’élite, avant de connaître une dégringolade accentuée par la scission de 1954 et la création de Naval. Puis, à la faveur du concours de plusieurs joueurs de la base américaine de La Rochelle, le club fut champion de France Honneur en 1961, et resta à ce niveau jusqu'après la fusion de 1968 puis atteint la Nationale 2 en 1972. La décennie 70 fut ensuite plus sombre, le club redescendit au niveau régional avant de repartir vers les sommets. Après 7 saisons en Pro B, la section professionnelle fut liquidée en 1996, et ce qui restait du club repartit en Nationale 4, puis remonta en Nationale 2 en 1998. Mais le pire est à craindre, Rupella est devenu il y a quelques mois la section basket du Stade Rochelais Rugby, et n’existe plus en tant que tel, après 86 ans d'existence…

Pouvez-vous évoquer pour nous les lieux emblématiques du basket à la Rochelle ?

Le plus fameux est évidemment le mythique terrain de la Lanterne, situé au pied de la tour éponyme. C’est là que Rupella écrivit sa légende en accueillant les plus grands clubs Français de 49 à 51. Le lieu, en plus d’être chargé d’histoire, se situait entre le vieux port et la plage, et était ouvert au vent du large, qui se chargeait de dévier les tirs les plus précis. Quand les conditions étaient défavorables, les scores dépassaient rarement la vingtaine de points. Puis vient bien sûr la salle dite « de l’Encan » car elle fut aménagée au sein de l’ancien marché aux poissons, à proximité immédiate du vieux port. Son architecture était quelque peu surréaliste, avec sa verrière et ses piliers du 19ème siècle, son dédale de couloirs, d’accès, de portes et d’escaliers dérobés qui en faisaient un véritable labyrinthe. On peut aussi évoquer le terrain de Saint Eloi, du nom d’un quartier rochelais, où jouaient les équipes de l’AC St Eloi dans les années 50. Malheureusement, ces lieux n’existent plus, le terrain de la Lanterne, désaffecté à la fin des années 60, est devenu un parking, la salle de l’Encan a été transformée en maison de la culture en 1978, et, dernier à survivre, le terrain de St Eloi, laissé à l’abandon depuis des lustres, connut une 2ème vie en devenant un playground dans les années 90 et 2000, mais a depuis fait place à un triste square vide et sans âme.

D’où vient le mot « Rupella » ?

Rupella est le nom de la cité de pêcheurs ayant donné naissance à la ville de La Rochelle
au 9ème siècle, et qui signifie « petite roche ».

Comment votre marque s’inspire-t-elle de cette épopée ?

Chaque produit est inspirée d’une archive, d’une victoire ou d’un anecdote de l’épopée de Naval. Par exemple la collection « 1963 » célèbre la victoire en Coupe Sud-Ouest grâce à un patch chenille. Il y a aussi la veste « La Lanterne » qui fait référence au terrain ou le tee-shirt « Programme officiel » dont le design s’inspire d’un programme officiel de 1963. Je pars toujours de l’histoire pour ensuite aller vers le produit qui l’exprime le mieux. Par exemple, la lettre B présente sur la veste La Lanterne s’inspire d’un survêtement de l’époque sur lequel chaque lettre était dotée de "boutons-pression" au dos, afin d'être interchangeable à volonté sur les vestes au fil des changements d'effectif, et ainsi pouvoir toujours composer le nom du sponsor historique de Naval Sport : le bar André. A cette époque le sponsoring n’était pas autorisé, ces lettres étaient un moyen de
contourner cette règle.

Comment voyez-vous le futur de Naval sport Co ?

Le but est de lancer le e-shop puis de développer de nouvelles collections notamment le lancement des accessoires (casquettes…) toujours inspirés des archives. J’aimerais aussi aller au-delà du vêtement pour créer des événements comme un tournoi, une exposition…Deux pop-up stores, un à Paris et un à La Rochelle se sont tenus en 2019.

A qui s’adresse votre marque ?

A tous les amoureux de basket-ball bien sûr mais aussi plus largement à toutes les personnes qui se reconnaissent dans l’histoire de Naval et qui sont soucieux d’acheter des produits de qualité faits en France ou aux Etats-Unis.

Quels produits proposez-vous ?

Des tee-shirts, sweaters et vestes faites en France. Nous proposons aussi des produits fait aux Etats-Unis comme des fanions.

La dimension patrimoniale va-t-elle rester au coeur du projet ? Comment cela
sera-t-il conciliable avec une activité commerciale ?

La dimension patrimoniale est l’objectif intrinsèque de la marque, elle restera donc au coeur du projet. Pour être tout à faire honnête elle est précède même la dimension commerciale de rentabilité qu’ont la plupart des marques. Naval est une activité que je développe en plus de mon travail.

Comment se manifeste aujourd’hui l’attachement des supporters de basket
rochelais à leur histoire ? [Quelle place par exemple l’évolution des différents noms
des clubs, les emblèmes (crabe, bouée de secours), les coupes et couleurs, les
matières des tenues, les variations esthétiques depuis les années 50 … ?]

Selon mon point de vue, l’attachement des supporters de basket rochelais à leur histoire est faible sauf chez certaines personnes qui ont vécu les grandes années de Naval et de Rupella. L’histoire du basket Rochelais est peu connue par les nouvelles générations et la marque est aussi là pour remédier à cela. Les emblèmes comme la bouée et le crabe ont disparu après la fusion Naval Rupella. Le club a ensuite gardé ses couleurs historiques bleues et blanches jusqu’en 2018, lorsque Rupella a été absorbé par le Stade Rochelais Rugby. Les changements ne se sont pas faits attendre : abandon des couleurs bleues et blanches, changement de nom, refonte de l’identité visuelle (certains logos ne portent plus le nom du club…).

Quelles sont les couleurs du magnifique survêtement de Naval Sport ? 

Tout simplement noir à lettres blanches. Naval a porté au départ des maillots violets, avec bandes assorties sur les shorts, les chaussettes et les lacets. Ensuite le club est passé au bleu ciel avec la fameuse bouée, en hommage au célèbre restaurant rochelais le « bar andré », soutien historique du club qui se situait juste en face de l’entrée de la salle de l’encan.

Projetez-vous d’en réaliser une réplique ?

En effet c’est un produit qui sortira forcément un jour.

Catégorie: 
Surtitre: 
Entretien
Date d’écriture: 
Mardi, 21. Janvier 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Interview avec Hugo Boutin qui a fondé la marque Naval Sports Co en s'inspirant des grandes heures du basket rochelais dont son grand son grand-père fut une figure.

Les archives de l'Alsace de Bagnolet

Corps: 

Pouvez-vous évoquer succinctement la naissance de l’Alsace de Bagnolet et l’histoire de sa section basket ?

Le club est né en 1908 sous le nom de patronage Saint-Léon. Son fondateur, l’abbé Justin Rouan, était alors âgé de 24 ans et avait été envoyé comme vicaire à Bagnolet, afin d’aider le curé de la paroisse, l’abbé Charles.
En plus de s’occuper de l’Eglise, il souhaitait aussi prendre soin des enfants des quartiers qui n’allaient pas à l’école. Pour ce faire, tous les jeudis et dimanches, il les emmenait en forêt, les amusait avec des jeux collectifs sur le tout premier terrain du patronage (rue de la Capsulerie), et leur donnait des cours de catéchisme. L’objectif de l’abbé Rouan était de faire "des enfants d’aujourd’hui, des hommes grands, forts et bien éduqués".
Le patronage connut un rapide succès et développa très vite différentes sections telles que le-main-à-main, la fanfare, le rallye-cor, la chorale, ou encore l’athlétisme, avec lesquelles il se fit connaître davantage à des concours et compétitions.

En 1918, pour célébrer la reconquête de l’Alsace et de la Lorraine, le président alsacien, Charles Keller, changea le nom du club : le patronage Saint-Léon devint l’Alsace. La section basket apparu au printemps 1924, six ans après que le patronage ait changé de nom pour devenir « l’Alsace de Bagnolet ». La première équipe masculine était composée des joueurs suivants : Adamy, Duchatel, Chauvin, Goussaire, Couppe. Les résultats furent lents au démarrage mais les progrès se firent sentir à partir de 1938 où l’équipe première masculine devint championne de France des patronages, pour ensuite devenir plusieurs fois champions F.S.F. entre 1950 et 1970 et enfin, champions de France en 1961, 1962, 1967. L’équipe première féminine fut créée en 1947 et fut championne de Paris L.P.B.B. (Ligue Parisienne de Basket-Ball) en 1959. En 1966 – 1968 – 1970, elles deviennent championnes F.S.C.F. L’équipe monta ensuite en Fédérale puis en Nationale 1 en 1971-1972 & 1972-1973. L’Alsace de Bagnolet est située rue Francisco Ferrer (ancienne rue des Petits Champs) sur un terrain que l’abbé Rouan, avec l’aide d’un ami, Charles Guillon, a acquis le 26 juillet 1926 à la suite de nombreuses démarches compliquées qui durèrent de 1925 à 1926.

Pouvez-vous raconter votre arrivée à l’Alsace de Bagnolet (engagement dans le cadre d’un service civique puis embauche) ? Quelle est votre mission ?

J’ai été embauchée par l’Alsace en service civique car le club désirait organiser ses archives et mettre en valeur son histoire et son patrimoine. Ayant toujours privilégié les valeurs de famille, partage, et soutien, le club a fait appel à un service civique pour réaliser son souhait. Ma mission est de récupérer toutes les archives qui se trouvent en différents endroits sous différents formats, à savoir : les lettres échangées tout au long des années, les photos des matchs et divers événements, des plans des travaux effectués à l’Alsace, des fanions des clubs rencontrés au cours de matchs… Mon objectif principal est ensuite de les trier, scanner et protéger et classer les documents qui en ont besoin.

Comment se compose le fonds d’archives de l’Alsace de Bagnolet ?

Les docuemnts sont très nombreux et très variés. Il peut s’agir de lettres manuscrites ou tapées à la machine, (internes et externes à l’Alsace), de photos, plans, fanions, drapeaux, tableaux, cahiers, affiches, affichettes, atblettes, programmes, petits films et même photogrammes. Dans les échanges de lettres, j’ai aussi des demandes de fans pour des photos signées, de cartes de félicitations et des documents variés, que je range dans des classeurs individuels. Les dates des archives toutes confondues s’échelonnent des années 1880 à aujourd’hui.

Comment procédez-vous pour classer et conditionner ? Quelles sont les étapes ? Où en êtes-vous ?

Pour classer, répertorier et mettre en valeur les archives je fais plusieurs tris. Je classe les photos par ordre chronologique et événements que je réunis dans des classeurs du même style, transformés en albums photos.
Chaque photo est numérotée, légendée et collée sur feuille canson. Puis, à l’aide d’outils numériques, je les scanne une par une et je les range sur ordinateur dans des dossiers, renommés aussi. Dans un fichier numérique sous forme de tableau Excel, j’inscris toutes les photos afin de tout répertorier. Cela permet à tout individu qui fait une recherche de photos, de la retrouver assez vite. Grâce à un système de filtrage que l’on peut utiliser sur Excel, la recherche peut fonctionner par mot clé, date ou numéro de photo. Je trie toutes les correspondances par villes en tenant compte du club, et par ordre chronologique pour chaque club.
Puis je les range dans des classeurs par ordre chronologique. L’idée est qu’à la fin, tout soit numérisé et rangé sur ordinateur dans des dossiers aux titres clairs et dans des classeurs où les documents papiers sont protégés.

Pour le moment je suis rendue à un classement d’environ 1000 photos en comptant celles qui sont déjà dans les albums, et celles que je n’ai pas encore pu faire développer, mais qui sont déjà renumérotées, mises dans le fichier Excel et rangées dans les dossiers de l’ordinateur. J’ai fait une petite pause photos pour me consacrer aux diverses correspondances entre les clubs que je souhaite finir au plus vite afin de continuer mon travail sur les photos. J’ai aussi commencé un tri des plans qui représentent les différents travaux de l’Alsace que j’ai rangé par bâtiments dans des classeurs et triés par ordre chronologique. J’envisage peut-être de les mettre dans des boîtes d’archives à plat, par bâtiment. Un projet a été lancé avec la F.S.C.F. concernant le drapeau du club que l’on souhaite réparer, et qui a désormais 100 ans. C’est une affaire qui est en cours et on ne sait malheureusement si elle aboutira, vu le coût de la réfection.

Des projets de valorisation sont-ils d’ores et déjà envisagés pour le fonds (mise à disposition de chercheurs, exposition, etc.) ?

Le projet est de réaliser un jour une exposition permanent à l’aide des archives du club. En attendant, les classeurs seront présentés lors de chaque réunion au club (repas amicaux, assemblées géénrales des sections et de l'association, etc.). Il est aussi envisageable de se fournir en matériel adéquat pour mieux protéger les archives.

Catégorie: 
Surtitre: 
Entretien
Date d’écriture: 
Lundi, 30. Décembre 2019
Vignette: 
Chapeau: 
L’Alsace de Bagnolet est un club qui a marqué l’histoire du basket-ball, aussi bien au niveau francilien que national. Ces derniers mois, l’Alsace a entrepris un travail remarquable de classement et de sauvegarde de ses archives. Claire Huchet, qui a été en charge de ce travail, nous a présenté le projet.

Fijalkowski et les Demoiselles du CUC au Panthéon du sport français

Corps: 

Les Demoiselles de Clermont ont dominé le basket français dans les années 1960 et 1970 (13 titres de championnes de France entre 1968 et 1981) et brillé sur la scène européenne (5 finales de Coupe d'Europe). Fondée en 1964 sous l'impulsion d'Edith Tavert et sous la présidence de Michel Canque, la section féminine du Clermont Université Club a gravi les marches, depuis le niveau régional jusqu'à l'élite. Au-delà des résultats et du palmarès exceptionnel, les Demoiselles de Clermont ont incarné le développement spectaculaire du basket-ball féminin et l'évolution du sport féminin en général.

Isabelle Fijalkowski a effectué ses premiers pas de basketteuse à Clermont-Ferrand. Trop jeune pour être une "Demoiselle de Clermont", elle fera partie des "12 filles en Or" de 2001. Ce titre de Championne d'Europe avec l'équipe de France est l'un des sommets d'une immense carrière. Son adresse, sa technique, son engagement, sa rigueur lui ont permis de briller dans les équipes les plus performantes et les compétitions les plus relevées en France, en Italie et aux Etats-Unis. 

Palmarès Isabelle Fijalkowski

● 5 fois Championne de France (1992 avec Challes-les-Eaux, 1996 et 1997 avec Bourges, 2001 et 2002 avec Valenciennes) ; 2 victoires en Coupe de France (2001 et 2002) ; 2 victoires au Tournoi de la Fédération (1996 et 2002)

● 2 fois Championne d’Italie (1998 et 1999)

● 2 victoires en Euroligue (1997 avec Côme et 2002 avec Valenciennes)

● MVP du Championnat de France en 1997 et du Championnat d’Italie en 1999

● 204 sélections en Équipe de France. Championne d’Europe 2001. Médaillée d’argent en 1993 et 1999. Médaillée d’argent aux Goodwill Games en 1994

● Clubs successifs : 1988-1991 : AS Montferrand, 1991-1992 : Challes-les-Eaux, 1992-1994 : Stade Clermontois, 1994-1995 : Colorado (NCAA, USA), 1995-1997 : Bourges, Eté 1997 : Cleveland Rockers (WNBA, USA), 1997-2000 : Côme (Italie), Eté 1998 : Cleveland Rockers (WNBA, USA), 2000-2002 : Valenciennes

● Académicienne du Basket 2011

Catégorie: 
Surtitre: 
Gloires du Sport
Date d’écriture: 
Jeudi, 12. Décembre 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Isabelle Fijalkowski est officiellement devenue Gloire du Sport au cours de la traditionnelle cérémonie organisée à la Maison du sport français, siège du CNOSF. Les joueuses du Clermont Université Club ont également été honorées au cours de la même soirée, recevant le Trophée du Musée National du Sport.

Christian Tersac est décédé.

Corps: 

Enfant du soleil, comme il se plaisait tant à le rappeler, Christian Tersac est né en 1936 en Tunisie. Plongé dans la culture sportive dès sa plus tendre enfance, il y découvrit le tennis, mais aussi le basket. De retour en France en 1952, ses parents s'installèrent en Touraine. C'est à Bourgueil  que le jeune Christian commença à faire parler de lui. Vainqueur du Criterium du jeune basketteur UFOLEP en 1955, il fut recruté par le club voisin de l'ASPO Tours à l'orée de la saison 1955-1956, où il évolua en championnat de France Excellence, avant de découvrir la Nationale 1 la saison suivante, aux côtés des deux premiers joueurs états-uniens de l'histoire du club. Passé par le CREPS (Centre Régional d'Education Populaire et Sportive) de Dinard, il devint en 1958 sociétaire de l'ENSEP (Ecole Normale d'Education Physique), aux côtés du puciste Michel Rat, son ami de toujours. Détaché à la DDJS (Direction Départementale de la Jeunesse et Sports) dès 1964, tourné vers le jeu et la formation, Christian Tersac assura avec passion le développement du minibasket en Touraine. Membre de l'encadrement technique de l'ASPO Tours en 1976, il figura parmi les pionniers de l'exploitation statistique et vidéo en France. Président du comité d'Indre-et-Loire de basket durant 16 années (de 1980 à 1996), vice-président de la Ligue du Centre de basket, il reçut des mains d'Yvan Mainini le coq d'argent de la FFBB, au cours de la dernière assemblée générale qu'il vécut en tant que président de comité. Il occupa également les fonctions de secrétaire général, puis de président de l'USFEN (Union Sportive de la Fédération de l'Education Nationale). Loué pour sa gentillesse et sa sagesse, ce grand collectionneur aura transmis son amour du basket à bon nombre de joueurs, entraîneurs et dirigeants. Il est décédé brutalement le vendredi 25 octobre 2019, à la suite du match ayant opposé Tours à Lorient.

Catégorie: 
Surtitre: 
Décès
Date d’écriture: 
Mercredi, 20. Novembre 2019
Vignette: 
Chapeau: 
La Commission Patrimoine & Légendes de la FFBB souhaite rendre hommage à l’un de ses membres, Christian Tersac, décédé le 25 octobre dernier.
Tags: 

Les nouveaux académiciens dévoilés

Corps: 

Le Comité d’Honneur de l’Académie s’est réuni au printemps pour procéder à l’élection de la nouvelle promotion. Les noms des nouveaux académiciens ont été dévoilés au public en ouverture de l’Assemblée Générale de la Fédération, ce vendredi 11 octobre, à Vittel.

Melvin Rideout (1871-1957) collège pionniers
Celui par qui le basket est arrivé… Le 27 décembre 1893, le basket-ball fut joué pour la première fois en France et en Europe. Cela se passait dans le gymnase de la rue de Trévise, à l’Union Chrétienne des Jeunes Gens de Paris. Un instructeur américain (et non pas français comme le prétend le commentateur ), dépêché par la YMCA de Springfield, vient prendre en charge les activités physiques de l’UCJG. A la fin de la séance de gymnastique du 27 décembre, il propose à ses élèves cette nouvelle activité. Il s’appelait Melvin Rideout et il incarne l’apparition du basket-ball en France et en Europe. 

Equipe de France 2009 championne d’Europe
Le 20 juin 2009, la France remportait l’EuroBasket féminin, en Lettonie, au terme d’un parcours parfait. Les Braqueuses ont ouvert en 2009 l’une des plus belles pages de l’histoire du basket-ball français.10 ans après cette victoire majeure, et après avoir été célébrée au cours du MAIF Open LFB 2019, l’équipe de France féminine 2009 entre à l’Académie du Basket, à l’instar des équipes de France ayant remporté un titre international ou une médaille olympique.

Audrey Sauretcollège joueuses/joueurs
Après avoir effectué son apprentissage à l’INSEP, elle débute sa carrière à Valenciennes par un titre de Championne de France. Au début des années 2000, elle est un élément essentiel de la période dorée de son club de cœur, au sommet du basket français et européen. En club, elle jouera également en WNBA ainsi qu’en Russie et en Italie, avant d’achever sa carrière de joueuse à Lyon en 2013. Elle fait partie des filles en Or de 2001 et compte 202 sélections en équipe de France.

Didier Gadoucollège joueuses/joueurs
Il est un symbole de la fidélité à un club. Sa combativité, son loyalisme, sa science du basket et son palmarès ont fait de lui une légende de l’Elan Béarnais. Son maillot, le N°10, a été retiré. Il fut un grand animateur de la rivalité entre Pau-Orthez et le CSP Limoges qui culmina au cours des années 1990. Son jeu complet et son engagement sans faille lui ont également ouvert les portes de l’équipe de France, aux côtés de son frère Thierry. Au-delà même de son palmarès somptueux, il est une figure du basket-ball français.

Emile Touzetcollège personnalités
C’est sous sa présidence que l’Alsace de Bagnolet est devenue une superbe équipe de basket mais également un grand patronage. Sous son impulsion, le club accède à l’élite et devient une équipe incontournable, trustant les titres et les places d’honneur au cours des années 1960. Au-delà du palmarès et des résultats sportifs, on lui doit les installations modernes du club et notamment la salle Michel-Saudemont. Il obtient le Grand prix du dirigeant sportif en 1963.

Edwige Lawson - collège joueuses/joueurs
Edwige Lawson était présente lors de la première participation de l’équipe de France féminine aux Jeux olympiques en 2000 mais aussi en 2012 pour remporter la médaille d’argent à Londres. En championnat d’Europe, elle est de l’aventure de 1999 (médaille d’argent) tout comme de celle de 2013 en France (argent également). C’est également une fille en Or (victoire en Championnat d’Europe 2001). Son palmarès et sa longévité en club sont tout aussi éloquents (multiples victoires en Euroligue, en Championnat de France, en Coupe de France), en France, dans les plus grands clubs d’Europe et en WNBA.

Stéphane Risacher - collège joueuses/joueurs
Un ailier gaucher alliant élégance, polyvalence et efficacité. Fort défenseur, attaquant complet et adroit. Un élément incontournable de l’équipe de France des années 1990-2000. Il joue notamment pleinement son rôle au cours de l’épopée olympique de 2000. Son talent fut également très apprécié par les clubs où il évolua. Il cite lui-même en point d’orgue de sa carrière en club le titre de 1997 conquis avec Paris par une génération de joueurs expérimentés et déterminés.

Catégorie: 
Surtitre: 
Académie du Basket
Date d’écriture: 
Vendredi, 11. Octobre 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Cette année 6 nouveaux membres et un équipe ont fait leur entrée au sein de l’Académie du Basket français, à l’occasion de l’Assemblée Générale de la FFBB, qui se déroule à Vittel. Ils rejoignent ainsi les grands noms qui constituent les 15 promotions précédentes de ce « hall of fame » du basket français.

Une journée ludique et instructive à l'Espace muséal FFBB

Corps: 

Visite libre, visites commentées et ludothèque éphémère étaient proposées au public toute la journée du samedi 21. L'Espace muséal FFBB ouvre ses portes aux visiteurs au cours des JEP depuis 2014. La nouveauté, pour cette édition 2019, était l'ouverture d'une ludothèque éphémère. Des jeux anciens issus des collections du Musée du Basket étaient exposés pour la première fois en public. Des jeux actuels, mis à disposition par FFBB Store, étaient proposés en démonstration et en test aux visiteurs. Le public présent en matinée a également assisté à la remise de la médaille d'Or FFBB à Vincent Janssen, membre de la Commission Patrimoine & Légendes (P & L) de la Fédération, par le Président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat, en présence de Françoise Amiaud, présidente de la Commission P & L, et de Gérard Bosc, Président du Musée du Basket. 

 La qualité des échanges, de l'accueil, des visites est à souligner, comme en témoigne le temps passé sur place en moyenne par les visiteurs (plus d'une heure en général), entre visites, questions, conversations et jeux. Deux belles pièces ont rejoint les vitrines spécialement pour le public des JEP : la médaille de bronze de la Coupe du Monde masculine et la médaille d'argent de l'EuroBasket féminin. Rendez-vous pour l'édition 2020 avec de nouvelles animations et, espérons-le, de nouvelles médailles.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Journées du Patrimoine 2019
Date d’écriture: 
Mercredi, 25. Septembre 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'Espace muséal FFBB a ouvert ses portes au public le samedi 21 septembre, dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2019 (JEP).
crédit: 
Les visiteurs autour de Francis Dane et Françoise Amiaud.

La FFBB ouvre ses portes, découvrez son Histoire

Corps: 

Si vous ne savez pas encore pourquoi l'arceau de basket se trouve à 3m05, si vous ignorez où se trouve la plus ancienne salle de basket au monde, si vous n'avez jamais joué à "Good Time Basket" ni à  "Moneytime",  il est encore temps de vous rattraper...

L'Espace muséal sera ouvert entre 10H00 et 18H00, le samedi 21 septembre et vous serez accueillis par les membres de la Commission Patrimoine & Légendes de la FFBB et du Club des Internationaux. Visite libre, visites commentées et ludothèque éphémère seront au programme de cette nouvelle édition. De quoi combler les passionnés d'Histoire et de basket, les petits comme les grands.

Cette année le FFBB Store s'associe à l’événement et sera également ouvert, vous y découvrirez la gamme complète des produits dérivés de la FFBB. 

L'espace muséal de la FFBB est situé au siège de la Fédération au 117 rue du Château des Rentiers, 75013 Paris.

Catégorie: 
Surtitre: 
Journées du Patrimoine 2019
Auteur: 
Service patrimoine
Date d’écriture: 
Jeudi, 19. Septembre 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le samedi 21 septembre, la FFBB ouvre les portes de son Espace muséal à l'occasion des Journées Européennes du Partimoine 2019, placées sous le signe des arts et divertissements. En plus des visites libres ou commentées, cette année une ludothèque éphémère sera proposée au public.

A 93 ans, Jacques Dessemme est parti

Corps: 

International au début des années 50, ce joueur fidèle au club de sa ville natale, les Enfants de la Valserine de Bellegarde tout au long de sa carrière était un attaquant remarquable (trois fois meilleur marqueur du Championnat de France 1950, 1951, 1953), capable régulièrement de renverser le cours d’un match sur un exploit ; capable également, dans un grand soir, de marquer plus de la moitié des points de son équipe. Ce fut le cas avec l’Equipe de France lors d’une victoire 54 à 52 contre la Belgique en 1951, où il inscrivit 30 points.

Reconnu par tous comme étant un joueur exceptionnel, Jacques Dessemme a été élu à l'Académie du basket dès la 2e promotion en 2005. Le doyen des Internationaux Français et des licenciés de la Fédération Française de Basket-Ball, Jacques Dessemme est né dà Bellegarde, il est le cinquième d’une fratrie de six enfants. Très tôt attiré par le sport, il s’essaie avec bonheur à différentes disciplines, avant de choisir définitivement le basket, pour lequel il s’avère très doué.

En intégrant le club des Enfants de la Valserine Bellegarde Basket (les EVB), son club de cœur qu’il n’a jamais quitté, il participe activement à l’éclosion puis à la notoriété de ce club.
Triple médaillé à l’Euro (1949, 1951 et 1953), il  a également disputé les Jeux Olympiques (1952) et deux Mondiaux (1950, 1954).

Le club des internationaux de basket n’avait pas manqué de rendre un vibrant hommage, lors de son dernier gala, à son doyen et véritable légende du basket.

Figure emblématique du basket Bellegardien, Jacques Dessemme n’était jamais bien loin des terrains, pour aller voir un match à Bourg ou à l’Asvel. Il ne manquait pas non plus le Tournoi international de Bellegarde.

Ses obsèques auront lieu le jeudi 28 mars à 10 h, église Saint Vincent de Paul à Bellegarde sur Valserine. 

Catégorie: 
Surtitre: 
Décès
Auteur: 
Sylavin Bourdois Chupin et Anne Seigner
Date d’écriture: 
Lundi, 25. Mars 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Un nouveau grand nom du basket nous a quittés samedi, Jacques Dessemme, international tricolore dans les années 50, est décédé à l'âge de 93 ans. Toujours licencié au club des Enfants de la Valserine de Bellegarde, Jacques Dessemme n'était jamais très loin des terrains de basket et sera toujours dans nos cœurs. Le Club des Internationaux, la FFBB et son Président Jean-Pierre Siutat ont une pensée émue pour cette légende de notre sport et adressent toutes leurs condoléances à sa famille et à ses proches.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fevbbasket%2Fposts%2F2055504061230359&width=500" width="500" height="593" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe>

Claude Hemmerlin nous a quittés

Corps: 

Alors qu'il évoluait au FC Mulhouse, Claude Hermmelien a été applé en Equipe de France en septembre 1955, comme son père Charles il a porté à quatre reprises la tunique bleue.

Voir le portrait détaillé de Claude Hemmerlin publié dans l'Alsace

Surtitre: 
Décès
Auteur: 
Service presse FFBB
Date d’écriture: 
Lundi, 21. Janvier 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Figure emblématique du basket mulhousien dans les années 50 et 60, l'international tricolore (4 sélections) Claude Hermmelin est décédé vendredi à l'âge de 82 ans. La FFBB et son président, Jean-Pierre Suitat, adressent toutes leurs condoléances à sa famille et ses proches.

L'e-learning pour mieux gérer le club

Corps: 

Les formations à l’attention de ces bénévoles sont classées de la manière suivantes :

·        Le 3x3 discipline olympique aux JO 2020 : ce répertoire  présente l’évolution des attentes des pratiquants et, spécifiquement, les informations nécessaires au club pour accueillir et organiser du basket 3x3

·        Formations transversales : il s’agit d’un service fédéral proposé à tout licencié pour se former en bureautique et/ou en informatique.

·        Formation dirigeants - Guide pour la gestion du club : il s’agit d’un répertoire adapté aux responsabilités administratives et d’accompagnement de l’activité du club : élus, correspondants de clubs et accompagnateurs d’équipes.

Ce dernier répertoire « Formation dirigeants » comprend quatre parcours de formation :

Histoire du basket

1.       Le développement du basket en France

Vie associative :

2.       La vie sportive des clubs

3.       Le cahier technique 7-11 ans

4.       eFFBB

La formation sur l’histoire est adaptée à un large public. Elle donne des repères pour mieux appréhender l’évolution de la pratique de notre sport et de son organisation à travers un siècle de basket. Elle est agrémentée de nombreux documents, photos et vidéos. Pour ceux qui veulent aller plus loin : la formation comprend plusieurs heures d’interviews de Gérard BOSC ancien Directeur Technique National et historien du basket-ball.

La formation sur la vie associative comprend deux séquences pédagogiques complémentaires. La séquence sur la vie sportive des clubs est proposée sous la forme d’un jeu en ligne. Celle-ci présente les notions d’engagement sportif, de licences, de suivi administratif et logistique de l’équipe au cours de la saison sportive. La seconde séquence est la présentation d’un manuel de base pour tous les animateurs débutants d’une équipe de MiniBasket : Le cahier technique 7-11 ans

La formation eFFBB expose comment avoir accès à l’information officielle grâce à l’intranet fédéral et comment mobiliser les ressources informatiques en ligne (outils bureautiques, espace de stockage, etc.). En effet, chaque club dispose d’une connexion à l’intranet fédéral pour les besoins de sa gestion administrative (c’est le club qui attribue les identifiants de connexion à l’intranet fédéral aux personnes habilitées).

N’hésitez pas à mobiliser et à orienter vos collaborateurs vers la plateforme e-learning de la FFBB.

Accédez à la plateforme e-learning

Catégorie: 
Surtitre: 
Formation des bénévoles
Auteur: 
Marie-Elisabeth Ravasse
Date d’écriture: 
Mardi, 22. Janvier 2019
Vignette: 
Chapeau: 
La plateforme e-learning de la FFBB propose un ensemble de formations à distance pour permettre aux personnes qui encadrent les activités du club de développer leurs compétences, en toute autonomie.

Fabien Causeur remporte le Trophée Alain Gilles 2018

Corps: 

L’élection du joueur français de l’année a vite tourné au duel entre deux anciens choletais. Fabien Causeur et Rudy Gobert ont trusté toutes les premières places auprès des 13 votants. Chaque membre du jury était invité à présenter son tiercé de tête afin de distribuer les 10 points (1ère place), 7 points (2e place) et 5 points (3e place). Les performances des joueurs et des joueuses lors de la saison de club 2017/18 et lors des compétitions internationales 2018 ont été prises en compte pour déterminer l’identité du lauréat. Plus encore que les chiffres bruts, c’est la collection de trophées remportés par Fabien Causeur qui a penché dans la balance, avec en prime une partition déterminante lors de la finale du Final Four face à Fenerbahçe : 17 points en 24 minutes. Individuellement et malgré les blessures, Rudy Gobert a raflé le titre de défenseur de l’année en NBA. Son impact sur le Jazz est immense et le Français a désormais le statut de franchise player. Paul Lacombe, impressionnant avec l’Équipe de France lors des fenêtres FIBA, complète le podium.

Les résultats
Fabien Causeur  102 points,  9 première place
Rudy Gobert  80 points,  4 première place
Paul Lacombe  20 points
Sandrine Gruda  19 points
Marine Johannes 19 points
Evan Fournier  12 points
Nando De Colo  10 points
Olivia Epoupa  7 points
Valériane Ayayi  7 points
Killian Hayes  5 points
Nicolas Batum  5 points

Le jury 2018
Jean-Pierre Siutat (représentant FFBB), Patrick Beesley (DTN), Philippe Legname (LFB), Isabelle Fijalkowski (Club des Internationaux), George Eddy (personnalité), Arnaud Lecomte (L’Equipe), François Bontoux (AFP), Stéphane Bois (Ouest France), Yann Casseville (Basket), David Cozette (SFR Sport), Pascal Legendre (www.basketeurope.com), Gabriel Pantel Jouve (www.bebasket.com), le public.

Surtitre: 
Trophée Alain Gilles
Date d’écriture: 
Vendredi, 19. Octobre 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Le nom du vainqueur du Trophée Alain Gilles, récompensant le meilleur basketteur français de l’année, a été dévoilé ce jour lors de l’Assemblée Générale de la FFBB à Avignon. Fabien Causeur (1,95 m, 31 ans) succède à Céline Dumerc. Champion d’Espagne et vainqueur de l’Euroleague pour sa première saison au Real Madrid, le Breton a également retrouvé l’Équipe de France après six ans d’absence lors des qualifications à la Coupe du Monde 2019.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/TropheeAlainGilles?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TropheeAlainGilles</a> « Ça été vraiment une saison exceptionnelle pour moi et mon équipe » savoure l’arrière tricolore <a href="https://twitter.com/FCauseur1?ref_src=twsrc%5Etfw">@FCauseur1</a> <a href="https://t.co/uknQZwoc7e">pic.twitter.com/uknQZwoc7e</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/1053338301824987142?ref_src=twsrc%5Etfw">19 octobre 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

6 nouveaux académiciens du basket français

Corps: 

Le Comité d’Honneur de l’Académie s’est réuni au printemps pour procéder à l’élection de la nouvelle promotion. Les noms des nouveaux académiciens ont été dévoilés au public en ouverture de l’Assemblée Générale de la Fédération, ce vendredi 19 octobre, dans la salle du Conclave du Palais des Papes.

Collège « Pionniers » : Val BOURYSCHKINE (1913-1968) : né en 1913 d’un père émigré russe et d’une mère américaine, il entre à l’Académie du Basket au sein du collège « Pionniers ». Co-fondateur du BBC Russe, joueur, technicien, journaliste, résistant au sein de réseaux internationaux pendant la Seconde Guerre mondiale… Le colonel Val Williams, son nom au sein du réseau d’évasion Oaktree, blessé dans sa chair et son humanité pendant la guerre, est mort à 55 ans. Son élection à l’Académie vient rendre hommage à ce sportif au destin extraordinaire…

Au titre du collège « joueurs/joueuses » ont été honorés :

Laurent FOIREST (Né le 18 septembre 1973) : près de 20 ans au plus haut niveau, pour ce gaucher bondissant, dont l’adresse et la régularité ont fait de lui un joueur incontournable des équipes dans lesquelles il a évolué (6 titres avec Antibes, Pau-Orthez et l’ASVEL). Il a également été précurseur avec une expérience réussie en championnat d’Espagne, avec Vitoria. Ses qualités furent précieuses à l’Équipe de France et il fut un pilier de l’aventure olympique en 2000 (médaille d’argent aux JO de Sydney).

Frédéric FORTE (1970-2017) a réussi une grande carrière de joueur, en club et en Équipe de France. Son parcours est riche, mais son nom restera indissociable de celui du CSP Limoges. Il en fut un joueur majeur au cours des années 1990 et il devient un symbole de la victoire en Coupe des Champions en 1993. Frédéric Forte a cumulé 73 sélections en Équipe de France avec 320 points marqués. Profondément attaché aux couleurs limougeaudes, il est l’artisan du retour au premier plan du club dont il devint président en 2004. Décédé le 31 décembre dernier, un hommage lui a été rendu lors des dernières finales de Coupe de France et l’Équipe de France viendra jouer à Limoges le 3 décembre prochain, en sa mémoire.

Geneviève GUINCHARD (Née le 7 février 1940) compte 189 sélections en Équipe de France entre 1960 et 1973. Elle fait partie de l’équipe vice-championne d’Europe en 1970 aux Pays-Bas. En club, c’est l’Evreux AC qui a bénéficié de son talent, de ses qualités défensives et de sa volonté. Au service du basket français, la discrétion et la compétence ont caractérisé son parcours de conseillère technique et d’entraineur nationale adjointe. Son œil avisé a permis de détecter de précieux talents, tel Olivier Saint-Jean, devenu plus tard Tariq Abdul-Wahad, le premier joueur français à intégrer la NBA.

Nathalie LESDEMA (Né le 17 janvier 1973) : championne de France, de Russie, d’Allemagne, vice-championne en Italie…Elle remporte également l’Euroligue avec Valenciennes et propose ainsi un palmarès parfait en club. Cette joueuse intérieure fut également indispensable en Équipe de France (222 sélections) avec qui elle fut vice-championne d’Europe en 1999 et championne d’Europe en 2001 en France. En plus de ses qualités techniques, son sens du collectif et sa détermination en ont fait une joueuse incontournable, désormais vice-présidente de la FFBB.

Moustapha SONKO (Né le 14 juin 1972) : remarqué alors qu’il évoluait sous les couleurs de Sceaux, Mustapha Sonko a renouvelé le poste de meneur de jeu par son jeu spectaculaire et débridé tout en étant efficace. A une époque où les joueurs français ne s’exportaient pas encore en NBA, il a fait une carrière de premier plan en Europe et en équipe nationale. Meneur de jeu très athlétique, capable de marquer, de défendre fort, il a su faire évoluer son jeu tout au long de sa carrière pour s’adapter à différents styles.

Promotion 2017
M. Henri LESMAYOUX (Pionnier)
M. Jean-Pierre DUSSEAULX
M. Louis DEVOTI
Mme Danielle PETER
M. Laurent SCIARRA
Mme Loëtitia MOUSSARD

Les académiciens déjà élus :
Promotion 2004 : Mme Jacky CHAZALON, MM. Roger ANTOINE, Christian BALTZER, Jean-Paul BEUGNOT, André BUFFIERE, Maxime DORIGO, Hervé DUBUISSON et Alain GILLES.
Promotion 2005 : Mmes Anne-Marie COLCHEN et Irène GUIDOTTI, MM. Robert BLANCHARD, Robert BUSNEL, Richard DACOURY, Jacques DESSEMME, et Jacques MARCHAND.
Promotion 2006 : Mmes. Elisabeth RIFFIOD et Edith TAVERT, MM. Marcel BARILLE, Raphaël DE BARROS, Robert MONCLAR et Jacques PERRIER.
Promotion 2007 : Mme. Yannick STEPHAN, MM. Jacques CACHEMIRE, Michel CANQUE, Jean DEGROS, Roland ETIENNE, Henri GRANGE et l’Equipe de France Féminine – Médaille de bronze – Championnat du Monde 1934 ; Equipe de France Masculine – Médaille d’argent – JO de Londres 1948.
Promotion 2008 : Mmes Georgette COSTE-VENITIEN et Catherine MALFOIS, MM. Louis BERTORELLE, Bernard GASNAL, Jean-Michel SENEGAL et M. Pierre TESSIER.
Promotion 2009 : Mme Odile SANTANIELLO, MM. André TONDEUR, Joë JAUNAY, Jean-Claude BONATO, et Jean PERNICENI.
Promotion 2010 : MM. Jacques FLOURET, Eric BEUGNOT, Antoine RIGAUDEAU, Pierre SEILLANT et l’Equipe de France Masculine – Médaille d’argent – JO de Sydney 2000.
Promotion 2011 : Mme Yvonne SANTAIS-HOUEL, Yannick SOUVRE-VACHERON, Isabelle FIJALKOWSKI, MM. Philip SZANYIEL, Jacques MONCLAR, Yvan MAININI, et l’Equipe de France Féminine – Médaille d’or – CE 2001.
Promotion 2012 : Mme Lucienne VELU-CHAPILLON, Jacqueline DELACHET, Paoline EKAMBI, MM. Jacques HUGUET, René CHOCAT, Roger HAUDEGAND.
Promotion 2013 : Mme Ginette MAZELLE, MM. Emile FREZOT, Stéphane OSTROWSKI, Jean BAYLE-LESPITAU et Max MAMIE.
Promotion 2014 : Mmes Martine CAMPI et Cathy MELAIN, MM. Jim BILBA, Gérard BOSC, Wladimir FABRIKANT, Henry FIELDS, Michel RAT
Promotion 2015: Mmes Sandra LE DREAN et Colette PASSEMARD, MM. Jean-Claude BIOJOUT, Charles BOIZARD, Yann BONATO, Xavier POPELIER et Michel LE RAY
Promotion 2016: Mme Françoise QUIBLIER, MM. Robert COHU, Freddy HUFNAGEL, Jean-Pierre STAELENS et André VACHERESSE
Promotion 2017: Mmes Danielle PETER et Loëtitia MOUSSARD, MM. Louis DEVOTI, Jean-Pierre DUSSEAULX, Henry LESMAYOUX et Laurent SCIARRA

Le Comité d’Honneur 2018 : M. Gérard BOSC (Président), Le Président de la FFBB ou son représentant, Mmes Jacky CHAZALON, Isabelle FIJALKOWSKI et Nicole PIERRE-SANCHEZ, MM. Christian BALTZER, Jean-Claude BOIS, Maxime DORIGO, Bernard GROSGEORGE, Jean-Marie JOUARET, Pascal LEGENDRE et Michel RAT.

Catégorie: 
Surtitre: 
Patrimoine
Date d’écriture: 
Vendredi, 19. Octobre 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Vendredi 19 octobre, 6 nouveaux membres ont fait leur entrée au sein de l’Académie du Basket français, à l’occasion de l’Assemblée Générale de la FFBB, qui se déroule à Avignon. Ils rejoignent ainsi les grands noms qui constituent les 14 promotions précédentes de ce « hall of fame » du basket français.

Elisez le basketteur français de l'année

Corps: 

Le trophée Alain Gilles est remis au lauréat chaque année à l’occasion de l’Assemblée Générale de la FFBB (cette année 20 et 21 octobre 2018 à Avignon).
Les performances des joueurs et des joueuses lors de la saison de club 2017/18 et lors des compétitions internationales 2018 seront prises en compte pour déterminer l’identité du lauréat.

Le vote du public apportera 10 points au joueur classé 1er à l’issue des votes, 7 points au second, 5 points au troisième. Le vote du public sera comptabilisé comme une voix lors de la désignation du vainqueur du trophée Alain Gilles par le jury.

Un jury composé de 14 votants se réunira à Paris le 3 octobre prochain, pour procéder aux votes : 8 représentants des médias et 6 représentants des institutions du basket (FFBB, LNB, Club des internationaux…).

A vous de voter et tentez de remporter le maillot de l'Equipe de France dédicacé (tirage au sort parmi les votants) !

Catégorie: 
Surtitre: 
Trophée Alain Gilles
Date d’écriture: 
Vendredi, 28. Septembre 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Après Nando De Colo (2015 et 2016) et Céline Dumerc (2017), quel basketteur français recevra le Trophée Alain Gilles cette année ? A vous de voter en choisissant parmi les 12 nominés, le joueur français qui a le plus marqué la saison 2016-2017.
Social_posts: 
<div class="swelly-widget" data-swc="trophee-alain-gilles-2018" data-swn="trophee-alain-gilles-2018" data-swp="vote"></div> <script src="http://static.swelly.eu/js/swelly/swelly.min.js"></script>

Journées du Patrimoine 2018 - Le grand public à l'Espace muséal FFBB

Corps: 

L'Espace muséal FFBB, en partenariat avec le Musée du Basket et le Club des Internationaux de Basket, a ouvert ses portes au public dans les cadre des Journées européennes du Patrimoine. La journée a notamment été marquée par la conférence donnée par monsieur Michel Merckel intitulée : « Le sport, un héritage inattendu de la Grande Guerre ». En cette année du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, le lien entre le développement du sport en France et du basket-ball en particulier et la Grande Guerre a été exploré.

 Il s'agissait de la 4ème ouverture de l'Espace muséal au public dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine. La tradition s'installe petit à petit et permet au public d'apprécier certaines pièces remarquables issues des collections du Musée du Basket. Il s'agit également d'une manière de découvrir l'histoire du basket et les spécificités de son développement en France en bénéficiant des visites animées par les membres de la Commission Patrimoine & Légendes et du Club des Internationaux. 

 

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Journées du Patrimoine
Date d’écriture: 
Mercredi, 19. Septembre 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Si vous ne savez pas pourquoi l'anneau de basket est à 3m05, si vous ignorez encore que la plus ancienne salle de basket au monde est en France, si vous n'avez jamais rencontré de championne d'Europe de basket-ball, si vous n'avez aucun idée du lien qui existe entre la Première Guerre mondiale et le basket-ball, c'est que vous n'avez pas pu vous rendre à l'Espace muséal FFBB aux Journées du Patrimoine 2018...

Le basket fidèle au rendez-vous

Corps: 

Le club des Internationaux a participé à la réalisation d’une vidéo signée Nicolas de Virieu afin de mobiliser le public pour la sauvegarde du gymnase de la rue de Trévise à Paris. Membre du club et légende du basket, c’est Boris Diaw qui parle de ce lieu unique, la plus vieille salle de basket du monde. 

Dans le cadre des journées du patrimoine, le gymnase de la rue de Trévise sera ouvert au public les 15 et 16 septembre. Ce lieu (14 Rue de Trévise – 75009 Paris) est inscrit à l’Inventaire des Monuments Historiques. Il fait l’objet d’une campagne participative destinée à financer ses travaux de restauration. (https://www.gofundme.com/basketballparis)

L’Espace muséal de la FFBB, en partenariat avec le Musée du Basket, sera ouvert le samedi 15 septembre de 10 h à 17 h (117 Rue du Château-des-Rentiers – 75013 Paris). Le public pourra contempler les objets et récompenses en visite libres ou commentées, durant cette journée animée par les membres de la Commission Patrimoines & Légendes de la FFBB et du Club des Internationaux de Basket. Il pourra également échanger avec d’anciennes joueuses et d’anciens joueurs des Equipes de France. Michel MERCKEL, historien du sport, animera une conférence samedi à 11h : « Le sport, un héritage inattendu de la Grande Guerre » (inscription : patrimoine@ffbb.com - 01 53 94 25 23).

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Journées du patrimoine 2018
Auteur: 
Anne Seigner
Date d’écriture: 
Mercredi, 12. Septembre 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Dans le cadre des Journées du Patrimoine 2018, l'héritage du basket français sera mis à l'honneur sur plusieurs sites emblématiques les 15 et 16 septembre prochains, à l'instar du gymnase de la Rue de Trévise ou de l'Espace muséal de la FFBB.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">[<a href="https://twitter.com/hashtag/Rentree2018?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Rentree2018</a>]<a href="https://twitter.com/theborisdiaw?ref_src=twsrc%5Etfw">@theborisdiaw</a> a un message pour vous!<br><br>Merci pour le précieux soutien <a href="https://twitter.com/theborisdiaw?ref_src=twsrc%5Etfw">@theborisdiaw</a> <a href="https://twitter.com/ffbasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@ffbasketball</a> <a href="https://twitter.com/Club_InternBB?ref_src=twsrc%5Etfw">@Club_InternBB</a><br><br>To support us : <a href="https://t.co/oDbgRTmDim">https://t.co/oDbgRTmDim</a><a href="https://twitter.com/hashtag/FFBB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FFBB</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/equipedefrance?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#equipedefrance</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Gofundme?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Gofundme</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/basketball?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#basketball</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Paris?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Paris</a> <a href="https://twitter.com/UCJGParis?ref_src=twsrc%5Etfw">@UCJGParis</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/basket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#basket</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/patrimoine?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#patrimoine</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBA?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBA</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Paris09?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Paris09</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/YMCA?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#YMCA</a> <a href="https://t.co/ICYlwn76OP">pic.twitter.com/ICYlwn76OP</a></p>&mdash; Ymca-Ucjg de Paris #14ruedetrevise (@UCJGParis) <a href="https://twitter.com/UCJGParis/status/1037266176362074113?ref_src=twsrc%5Etfw">5 septembre 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Pages

S'abonner à RSS - Patrimoine